La Norvège commémore le 5ème anniversaire des attaques terroristes - Norvège Actualité

Norvege-fr.com

La Norvège commémore le 5ème anniversaire des attaques terroristes

Alors que l'Europe fait face depuis plusieurs mois à des attentats terroristes, la Norvège commémore ce 22 juillet, le cinquième anniversaire de ses propres attaques terroristes.

Retour sur le 22 juillet 2011

Le vendredi 22 Juillet 2011 à 15h25, une voiture piégée a explosé dans le centre du gouvernement à Oslo. Huit personnes ont été tuées et neuf grièvement blessées. Près de 500 personnes se trouvaient à proximité lorsque la bombe a explosé. Il y a eu de nombreux blessés physiquement et psychologiquement. L'explosion a également causé d'importants dégâts matériels.

Deux heures plus tard, aux environ de 17h21, un massacre a commencé sur l'ïle d'Utøya. 564 personnes étaient présentes sur l'île. 69 personnes ont été tuées, la plupart d'entre eux par blessures par balles. En outre, 33 jeunes ont été blessés, et un grand nombre ont du faire face à de graves problèmes psychologiques.

A 18h34, l'auteur, Anders Behring Breivik, a été appréhendé sur Utøya par l'unité d'intervention d'urgence de la police. Au cours de l'interrogatoire et dans sa déclaration au tribunal d'Oslo, il a dénoncé les "marxistes culturels" qui laisseraient, selon lui, l'Europe être colonisée par l'islam. Le 24 Août 2012, il a été reconnu coupable et condamné à la peine la plus forte par la loi : 21 ans de détention préventive avec un minimum de 10 ans.



Un Centre dédié à la Mémoire a ouvert le 22 Juillet 2015.

"Nous ne pouvons pas et ne devons pas oublier cette histoire. La connaissance est l'instrument le plus important contre la haine, la violence et l' extrémisme". Ministre des collectivités locales et la modernisation, M. Jan Tore Sanner .

Le Centre du 22 Juillet est symboliquement logée au rez-de-chaussée de l'immeuble gouvernemental. Les effets de la bombe peuvent encore être clairement vus à la fois l'intérieur et à l'extérieur du bâtiment. Le Centre du 22 Juillet contient une exposition qui raconte l'histoire des attaques terroristes le 22 Juillet 2011 à Oslo et sur l'île d'Utøya.

C'est dans un décor dépouillé que l'on commence notre visite. Les murs restés en l'état après la bombe nous plonge dans un état de recueillement en mémoire des victimes. La première pièce, séparée du reste de l'ensemble, est dédiée aux 77 personnes qui ont perdu leur vie. Leurs portraits sont fixés aux quatre coins de la pièce avec leur nom, leur âge et leur fonction.

La deuxième pièce diffuse les images de la caméra de surveillance ou l'on voit l'auteur de l'attaque arriver tranquillement avec sa camionnette, la garer et partir... jusqu'à l'explosion 15 mn plus tard.



Dans la pièce principale, les événements du 22 Juillet sont présentés par ordre chronologique à travers des images, des textes, et des objets. Au milieu de la pièce, les restes méconnaissables de la camionnette ainsi que des téléphones portables, appareils photos appartenant aux victimes d'Utøya.





L'exposition met également en évidence les réactions immédiates, les nombreux épanchements publics de la douleur, et la solidarité ressentie dans les jours qui ont suivi et pendant le procès l'année suivante.




Dans une autre pièce, un documentaire cinématographique est diffusé avec les témoignages poignants des survivants revenus sur les lieux pour raconter leur histoire.



Des livres et publications sur les évènements, certains écrits par des survivants, sont disponibles à la lecture sur place, à la fin de l'exposition.



Enfin, on trouve des informations sur la planification et la construction du nouveau quartier du gouvernement.



Le Centre a été créé par le ministère des Collectivités locales et de la modernisation et est géré par le gouvernement norvégien et le Service de Sécurité. Le Département d'études historiques à l'Université norvégienne de Science et Technologie de Trondheim est responsable du contenu du Centre.

22 Juli-Senteret, situé au Akersgata 42, est ouvert du lundi au samedi de 10h00 à 17h00 et le dimanche de 12h00 à 16h00.


Une exposition unique cette semaine sur l'île d'Utøya

Dans un rapport de 21 pages, l'hebdomadaire A-magasinet du journal Aftenposten revient sur les évènements du 22 juillet à travers des messages échangés entre les personnes sur l'île d'Utøya et leurs parents. "C'est l'histoire vécue de l'intérieur", a déclaré Jørgen Frydnes, désormais en charge de la réhabilitation d'Utøya.

Jørgen Frydnes a passé les dernières années à voyager dans toute la Norvège, pour rencontrer les survivants du massacre, leurs familles et les familles de ceux qui n'ont pas survécu. L'idée était de rassembler tous les SMS qui ont été échangés le 22 Juillet. Cette exposition sur Utøya est privée et est uniquement ouvert à tous ceux qui ont un lien avec l'évènement, pendant 3 jours dans le cadre de la commémoration du cinquième anniversaire.

Le nouveau bâtiment, appelé "Hegnhuset" , a conservé des parties de l'ancien bâtiment ou se trouvait le café, où 13 jeunes ont été tués. Autour du bâtiment, une nouvelle structure a été symboliquement construite, avec 69 poutres de soutien pour représenter chacune des personnes tuées dans le massacre, à son tour, soutenu par 495 poutres minces représentant chacun de ceux qui ont réussi à se cacher, courir, nager et survivre au massacre .



Commémorations à Oslo aujourd'hui

Même si toute la Norvège commémore le 22 juillet 2011, les plus grands événements officiels auront lieu à Oslo ce vendredi. Le Premier ministre Erna Solberg, d'autres ministres du gouvernement, les députés, le prince héritier et la princesse héritière prendront part à une cérémonie vendredi matin sur le site de l'attentat.

Elle sera suivie par un service commémoratif à 11h00 à la cathédrale d'Oslo.

Source de l'information :
Article rédigé par : Laëtitia
Copyright photo : non connue

Cet article a été écrit exclusivement pour Norvege-fr.com. Vous êtes autorisé à le diffuser uniquement partiellement et sous réserve d'ajouter le lien vers cette publication.

Autres Articles "justice"

Vos commentaires