Un Norvégien remporte le Prix du meilleur 'dronie' au Festival de Barcelone - Norvège Actualité

Norvege-fr.com

Un Norvégien remporte le Prix du meilleur 'dronie' au Festival de Barcelone

Le Festival Européen du Film avec Drone a été créé en 2015 en Bretagne. Pour sa deuxième édition, en mars 2017 il s’est délocalisé à Barcelone. Ouvert au public comme aux professionnels, il offre une visibilité certaine aux auteurs de films, grâce au partenariat conclu avec la plateforme Dronestagram.

Les films sont classés selon les 6 catégories : meilleur film ; meilleur documentaire ; meilleure fiction ; meilleure technique de prise de vues ; meilleur dronie ; Prix spécial du public.

Le dronie est un autoportrait réalisé au moyen d’un drone, une sorte d’équivalent au selfie. Et dans cette catégorie, c’est un photographe norvégien qui a remporté le premier prix avec son film réalisé sur Steinvikholmen, une île forteresse située dans le Trondelag. Le film d’André Hope a également été sélectionné par le Flash Film Festival de Berlin.

Le film, dont la durée devait être limitée à une minute maximum, commence par un gros plan sur André Hope allongé dans la neige. Puis le drone prenant de la hauteur, le spectateur a la sensation de découvrir le paysage comme le ferait un oiseau prenant son envol.

André Hope se passionne pour les trésors cachés de son pays, comme Steinvikholmen, et les décors naturels font régulièrement partie de ses réalisations. Originaire de Kristiansand, le photographe professionnel vit à Trondheim depuis une douzaine d’années et il reconnaît que les magnifiques décors de sa ville d’adoption ont joué un rôle majeur dans son parcours. L’un de ses films sur Trondheim a d’ailleurs été projeté l’année dernière à Los Angeles.

Source de l'information : adressa.no
Article rédigé par : Angeline
Copyright photo : André Hope

Cet article a été écrit exclusivement pour Norvege-fr.com. Vous êtes autorisé à le diffuser uniquement partiellement et sous réserve d'ajouter le lien vers cette publication.

Autres Articles "culture"

Vos commentaires