Les norvégiens déclinent l'invitation de Trump - Norvège Actualité

Norvege-fr.com

Les norvégiens déclinent l'invitation de Trump

"Pourquoi est-ce que toutes ces personnes issues de pays de merde viennent ici ?", a déclaré le président Donald Trump lors d'une réunion à la Maison Blanche jeudi dernier, selon le Washington Post. Les pays visés étaient Haïti, le Salvador et l'Afrique. "Pourquoi les États-Unis n'accueillent pas davantage de ressortissants de pays comme la Norvège ?" aurait-il ajouté.

C'était le lendemain de la visite de la Première ministre Erna Solberg au président Américain, alors qu'il rencontrait des sénateurs travaillant sur un accord sur l'immigration. Les sénateurs souhaitent réintroduire la protection des immigrants de plusieurs pays africains, Haïti et du Salvador.

Le sénateur démocrate Richard J. Durbin a expliqué les implications de l'accord d'immigration proposé pour les personnes d'Haïti, puis des pays africains. C'est alors que Donald Trump aurait déclaré : "Pourquoi voulons-nous ces gens de tous ces pays de merde ici ? Nous devrions accueillir plus de ressortissants de pays comme la Norvège".

La déclaration a eu l'effet d'un bombe dans les plusieurs grands médias aux États-Unis et a fait le tour des réseaux sociaux à l'international.

Depuis son investiture, Trump s'est battu pour une politique d'immigration plus stricte et la construction d'un mur frontalier contre le Mexique il y a près d'un an. Plus tôt cette semaine, son administration a supprimé un système qui permettait à près de 200 000 personnes du Salvador de résider aux États-Unis.

Bien que Trump ait démenti avoir utilisé ses termes, tous les pays du continent africain réclament des excuses. Le Haut commissariat de l'ONU pour les réfugiés a déploré des propos "racistes", "choquants et honteux".

Pourquoi les norvégiens disent non à l'invitation de Trump ?



L'invitation du Président Américain aux norvégiens a également suscité beaucoup de réactions sur les réseaux sociaux.

"Je suis un Norvégien qui a apprécié étudier et travailler aux USA. La seule chose qui m’amènerait à émigrer vers les USA, c’est votre société multiculturelle vivante. Ne l’éliminez pas", a déclaré Jan Egeland sur Twitter.

"En tant que Norvégien, pourquoi troquerais-je des soins de santé (y compris de santé mentale) très abordables, un enseignement supérieur très abordable, 49 semaines de congé parental (combinées pour maman + papa) et au moins 25 jours de congés annuels pour un maniaque avec un gros bouton (nucléaire) qui veut me priver encore plus de mes droits ?", a réagi un autre internaute sur Twitter.

Mais la réaction la plus drôle et la plus commentée fut sans conteste celle de André Ulveseter, un comédien norvégien, sur Twitter également : "Trump aime la Norvège car nous faisons pousser ses cheveux".


Pas d'immigration en vue

Statistics Norway révèle que seulement 502 Norvégiens ont déménagé aux États-Unis l'année dernière, soit 59 personnes en moins par rapport à l'année précédente.

Il y a donc peu de chance que les habitants du pays le plus heureux du monde répondent positivement à l'invitation du Président Américain.

Source de l'information : Aftenposten
Article rédigé par : Laëtitia
Copyright photo : Stein Bjørge

Cet article a été écrit exclusivement pour Norvege-fr.com. Vous êtes autorisé à le diffuser uniquement partiellement et sous réserve d'ajouter le lien vers cette publication.

Autres Articles "monde"

Vos commentaires