Skam France, l'adaptation de la série norvégienne - Norvège Actualité

Norvege-fr.com

Skam France, l'adaptation de la série norvégienne

Véritable phénomène de société en Norvège, la série pour ados SKAM diffusée depuis 2015 sur la chaine norvégienne NRK, a été adaptée pour le marché français.

La diffusion des premiers épisodes a débutée sur la plateforme digitale de France Télévision "France.tv Slash". Depuis Lundi 5 Février, en plus de cette diffusion numérique, la page Facebook "Skam France" permet de suivre les aventures des acteurs de la série mais aussi les pages Instagram personnelles des personnages : Emma Borgès, Yann Cazas, Alexia Martineau, Daphné Lecomte, Lucas Lallemant, Alex Delano, Charles Munier, Manon Demissy, Imane Bakhellal, Ingrid Spielman et Sarah.

Cette volonté affichée de la production est d'être au "cœur des usages de la génération à laquelle elle s'adresse". Durant 22 semaines, des centaines d'extraits et de contenus captés lors des tournages alimenteront les réseaux sociaux des pages personnelles des personnages en parallèle de la diffusion des épisodes de la série sur la plateforme.

Le SKAM France ressemble beaucoup au SKAM original. De nombreuses scènes sont des copier/coller de la série originale. Même les dialogues sont parfois de simples traductions. Pourtant la production assure que la série se démarquera de l'intrigue originale dans les prochains épisodes. Les internautes qui découvriront pour la première fois cette série, devraient être agréablement surpris tant elle colle à la réalité tant par le jeu des acteurs que par les dialogues.

La bande son n'est pas non plus négligée. Comme pour la série norvégienne, la musique joue un rôle centrale dans les épisodes. On y retrouve notamment la chanteuse norvégienne Sigrid "Don't Kill My Vibe", Mika avec "Last Party" ou encore "Homeless" de Marina Kaye.

Source de l'information : france.tv
Article rédigé par : François
Copyright photo : France Télévision

Cet article a été écrit exclusivement pour Norvege-fr.com. Vous êtes autorisé à le diffuser uniquement partiellement et sous réserve d'ajouter le lien vers cette publication.

Autres Articles "média"

Vos commentaires