LadyFest célèbre la journée internationale de la femme 8 mars à Oslo - Norvège Actualité

Norvege-fr.com

LadyFest célèbre la journée internationale de la femme 8 mars à Oslo

La journée internationale de la femme a été célébrée, en Norvège, la première fois en 1915. La célébration officielle n’a été mise en place qu’après la deuxième guerre mondiale.

1913, l'année du droit de vote des femmes en Norvège

Bien que la Norvège soit à la pointe en matière d'égalité entre les sexes, il reste néanmoins encore beaucoup à faire. 2014 a été la première année où il y avait plus de femmes que d'hommes a obtenir un doctorat en Norvège. En 2016, les chiffres ont plus que doublé. Il y a de plus en plus de femmes dans des postes de direction. En politique également, le nombre de femmes à augmenter notamment depuis les élections de 2013 avec la nomination de deux femmes aux postes de Premier ministre et de ministre des Finances. Depuis les dernières élections en 2017, le nouveau gouvernement est formé avec trois femmes leaders : Siv Jensen (Frp), Erna Solberg (H) et Trine Skei Grande (V). Le gouvernement est composé désormais de 8 femmes et 10 hommes.

Le travail de cette année est une composition contemporaine ambitieuse et conceptuelle de musique populaire qui accentuera la voix collective et universelle de la femme. L'œuvre appelée Munnstykke est composée par Sandra Kolstad et Marianne Stranger..

Depuis 4 ans, un festival de musique dédié aux femmes est organisé à Oslo. Depuis plusieurs années, Marianne Stranger s'est établie et s'est démarquée en tant que musicienne et scénographe à travers la Norvège et à l'étranger.Elle a fait des tournées aux États-Unis et en Europe, a sorti l'album "Indèpendance". Elle a publié également un livre de paroles et de dessins pour défier les paroles en format poétique. Sandra Kolstad a sorti quatre albums acclamés par la critique, dont l'album "San Silva". La soirée prendra la forme d'un talk-show musical alternant interviews et musique.

"Ladyfest invite toute femme travaillant dans la musique, la littérature et d’autres expressions artistiques de se réunir, célébrer et s’inspirer mutuellement".



L’histoire du 8 mars

1908 : Le parti socialiste américain demande à la société « Democratic Women's Society » d’organiser une journée nationale de la femme. Un grand meeting sur le thème du droit de vote de la femme est organisé à New York le 8 mars. Les socialistes américains décidèrent ensuite que le dernier dimanche de février devienne une journée nationale de la femme. Cette journée fut organisée la première fois en 1909.

1910-15 : La démocrate allemande Clara Zetkin propose la création d’une journée de la femme lors du deuxième congrès social démocratique de la femme à Copenhague en 1910, où 130 femmes de 16 pays participent. Leur crédo est « nous les femmes avons d’avantage besoin de la libération que les hommes, car nous sommes d’avantage soumises ». L’assemblée norvégienne de la femme n’était pas intéressée par une telle journée, car elle souhaitait travailler en parallèle avec les hommes. D’autre part, le droit au vote pour les femmes en Norvège était presque acquis. Le « Democratic Women's Society“ maintenait sa date de février, alors que la première manifestation européenne eu lieu à Vienne le 18 mars. A St. Petersbourg, les femmes marquaient le journée comme les américaines, le dernier dimanche de février, grâce à Aleksandra Kollontaj.

1915 : Il n’y a pas eu de Congrès de la Femme en 1914 dû la guerre. Mais en mars 1915, Klara Zetkin réussissait à rassembler les femmes lors d’un meeting en Suisse. Cette fois la journée de la femme fut utilisée pour protester contre la guerre. En Norvège, la très connue féministe Aleksandra Kollontaj fut l’oratrice principale lors d’un grand meeting pour la paix tenue à Oslo.

1917 : La date du 8 mars fut définitive après 1917. La manifestation fut le démarrage de la révolution de février, où le tsar russe fut renversé et un gouvernement démocratique instauré. Selon le calendrier russe, les femmes de Petrograd, célébraient aussi cette date en 1917.

1920 : Le parti des travailleurs norvégien et leur assemblée féminine, se joignaient à « Komintern » qui programmait la révolution mondiale ! Dans le journal « Arbeiderkvinnen » (la femme travailleur) on lisait : «La journée internationale communiste de la femme est le 8 mars » La journée a été célébrée avec des conférences, réunions et spectacles.

1922 : Lenin décide de faire du 8 mars une journée de fête communiste. En Russie, cette journée est quasiment considérée comme une « fête de mères ». La journée continue à être liée au mouvement communiste jusqu’à ce que les féministes donnent à cette journée un autre contenu dans les années 60.

1923 : Le parti des travailleurs norvégiens se désengage du « Komintern » le parti est divisé et le parti communiste norvégien est crée. Les femmes du parti travailleur organisent à partir de là une semaine de la femme du 8 au 15 mars, alors que les femmes communistes célèbrent du 2 au 9 mars. Les femmes communistes gardaient leur inspiration internationale dans la tradition idéologique de Klara Zetkin. Les associations de femmes au foyer, se sont liées avec les communistes et participaient à leurs réunions et manifestations.

1945 : L’assemblée Mondiale Démocratique de la Femme fut constituée de femmes du monde entier. Ils reprenaient la célébration de la journée du 8 mars, et l’utilisait pour militer pour la paix dans les années 50 et 60.

1972 : De nouvelles associations reprennent la célébration de cette journée. « Kvinnefronten » (le front féminin) à Oslo, prend l’initiative de la première journée de manifestation globale, et invite pour cela toutes les autres associations de femmes à participer.

1975 : Lors de l’année internationale de la femme en 1975, le 8 mars fut déclarée journée internationale de la femme des Nations Unis.

1978 : La plus grande manifestation du 8 mars eu lieu. Plus 20 000 femmes et hommes manifestent dans tous le pays. A Oslo même, 2 manifestations distinctes ont lieu.

Source de l'information : Ladyfest Oslo
Article rédigé par : Laëtitia
Copyright photo : Ladyfest Oslo

Cet article a été écrit exclusivement pour Norvege-fr.com. Vous êtes autorisé à le diffuser uniquement partiellement et sous réserve d'ajouter le lien vers cette publication.

Autres Articles "politique"

Vos commentaires