Démission la ministre de la Justice - Norvège Actualité

Norvege-fr.com

Démission la ministre de la Justice

Suite à la polémique déclenchée sur Facebook, la ministre de la Justice, Sylvi Listhaug, a démissionné ce mardi, permettant d'éviter de justesse une crise gouvernementale.

Sylvi Listhaug, élue d'une formation populiste anti-immigration (parti du Progrès, FrP), avait semé l'émoi suite à une publication sur facebook le 9 mars dernier . Elle y accusait le parti travailliste de considérer que "les droits des terroristes sont plus importants que la sécurité de la nation".


Ce post intervenait en plein débat sur la déchéance de nationalité, qui a fait débat en Norvège ces dernières semaines. Le Parlement norvégien a finalement adopté Jeudi 15 mars un amendement visant à autoriser la déchéance de nationalité. Les majeurs pourront être déchus de leur nationalité norvégienne s'ils sont condamnés pour terrorisme, génocide ou crime contre l'humanité et qu'ils ont une double nationalité.

L'accusation envers le parti travailliste, victime de la plus grande attaque terroriste en Norvège, ont profondément choqué. Le chef du parti travailliste Jonas Gahr Støre a notamment accusé Sylvi Listhaug d'"attiser la haine qui a mené au 22 juillet ou 77 personnes étaient mortes et de nombreuses autres blessées".

Sous le feu des critiques, Sylvi Listhaug a fini par s'excuser dans un nouveau message Facebook daté du 13 mars. "Dans mon esprit, mon post n'a jamais été lié au massacre qui a frappé tant de personnes innocentes et la démocratie norvégienne. Il n'était pas dans mon intention de blesser qui que ce soit. Le terrorisme est une question importante dont nous devons discuter. Je ferai de mon mieux pour contribuer à un débat équitable !"

Ces excuses, renouvelées devant le Parlement à l'occasion du vote du 15 mars, n'ont pas suffi à faire tomber la polémique. L'ensemble de l'opposition a décidé de lancer une motion de défiance à son encontre, au risque de faire chuter le gouvernement entier, la droite étant minoritaire au Parlement. Le sujet devait être abordé le mardi matin.

Mais Sylvi Listhaug a pris les parlementaires de vitesse en annonçant sa démission tôt dans la matinée. Dans un message posté sur Facebook, elle a remercié ses partisans pour leur soutien, mais a assuré ne pas vouloir que cette affaire porte atteinte à son parti. "La semaine passée a été complètement surréaliste. J'ai vécu cela comme une pure chasse aux sorcières", a-t-elle ensuite déploré. "Je continuerai de lutter pour la liberté d'expression et une politique d'immigration stricte", a t-elle poursuivi. "Je démissionne mais je promets de ne pas rester silencieuse au Storting. Je vais maintenant me concentrer sur la politique du Parti du progrès avec mes collègues".

Photo : facebook Sylvi Listhaug qui remercie pour les témoignages de soutien (messages, courriers, fleurs...)

Per Sandbert, nouveau ministre de la justice

C'est Per Sandberg, membre du Parti du progrès, qui est actuellement en charge de ministère de la Pêche qui va remplacer Sylvi Listhaug au poste de ministre de la justice.

Photo :Håkon Mosvold Larsen / NTB scanpix

Source de l'information : NRK
Article rédigé par : Laëtitia
Copyright photo : Håkon Mosvold Larsen / NTB scanpix

Cet article a été écrit exclusivement pour Norvege-fr.com. Vous êtes autorisé à le diffuser uniquement partiellement et sous réserve d'ajouter le lien vers cette publication.

Autres Articles "politique"

Vos commentaires