Le mouvement #MeToo, prochain Prix Nobel de la Paix ? - Norvège Actualité

Norvege-fr.com

Le mouvement #MeToo, prochain Prix Nobel de la Paix ?

Le Comité Nobel norvégien s'est réuni pour la dernière fois la semaine dernière pour choisir le prochain prix Nobel de la Paix qui sera annoncé le 5 octobre en direct d'Oslo. Cette année, les experts à Oslo misent sur la lutte contre la violence sexuelle avec le mouvement "#MeToo" ou encore un soutien aux réfugiés.

Le comité Nobel norvégien se compose actuellement de Asle Toje (Directeur de la recherche au Norwegian Nobel Institute), Anne Enger (conseillère indépendante), Thorbjørn Jagland (Secrétaire Général Conseil de l'Europe), Henrik Syse ( Vice-Président du Comité et Professeur, chercheur principal à l'Institut international de recherche sur la paix d'Oslo - PRIO), Olav Njølstad (Secrétaire du Comité) et Berit Reiss-Andersen (Présidente du Comité).

Selon l'Institut international de recherche sur la paix d'Oslo (PRIO), les meilleurs candidats au Prix Nobel de la Paix 2018 sont :

Le Programme alimentaire mondial (PAM) en tête de liste, la faim étant à nouveau un défi humanitaire majeur à la suite de conflits armés, notamment en Syrie et au Yémen. Un prix décerné au PAM reconnaîtrait à la fois l’importance du multilatéralisme et le travail crucial que l’organisation accomplit pour les populations fuyant les conflit et, ce faisant, ouvre la voie à de nouvelles mesures de prévention des conflit.


Les suivants sur la liste du PRIO sont le Dr Denis Mukwege, Nadia Murad et Tarana Burke , tous leaders dans la sensibilisation aux violences sexuelles dans les conflits armés. Sveen, historien norvégien, co-auteur d'un livre sur le prix Nobel de la paix à l'occasion de son 100e anniversaire en 2001, a soutenu ce choix pour un prix de la paix, notamment en tant que moyen de reconnaître le mouvement "#MeToo". La ministre du Travail norvégienne, Anniken Hauglie, a souligné que le viol est utilisé consciemment à la guerre et que les femmes sont utilisées comme boucliers humains. Les femmes sont devenues des esclaves sexuelles dans la guerre des Balkans et ont été utilisées plus récemment par le groupe terroriste IS au Moyen-Orient et par Boko Haram au Nigeria.



Un prix conjoint à SOS Méditerranée, Médecins sans frontières et International Rescue Committee (IRC) contribuerait à maintenir l'attention du public sur la crise migratoire et sur ceux qui tentent de venir en aide à ceux qui fuient la guerre et la pauvreté. L'IRC en particulier aide à fournir des soins de santé d'urgence sur le terrain en Libye, où les migrants se rassemblent et endurent des conditions souvent inhumaines avant de tenter de traverser la Méditerranée dans de petites embarcations au péril de leur vie.


Parmi les meilleurs candidats pour un prix Nobel de la paix figure également Oby Ezekwesili, femme politique et financière nigériane. Elle est co-fondatrice de Transparency International, une organisation internationale se consacrant à la lutte contre la corruption des gouvernements et institutions gouvernementales. L’ITIE (Initiative pour la transparence dans les industries extractives) mérite aussi une attention particulière, d'après PRIO.

Reporters sans frontières (RSF) a également été mis en avant par PRIO en raison de "l’importance de fournir des informations fiables sur les théâtres de conflits du monde" et "de la responsabilité des acteurs des conflits". PRIO note que les journalistes du monde entier mettent leur propre santé et sécurité en péril pour fournir des informations sur les conflits les plus dévastateurs et les régimes répressifs. Les informations erronées dans les guerres abondent, alors que la presse a été soumise à d'énormes pressions de la Turquie au Myanmar et aux États-Unis. PRIO a spécifiquement cité comment RSF s'est prononcé contre la condamnation récente au Myanmar de journalistes pour Reuters pour avoir révélé des atrocités contre la minorité Rohingya du Myanmar.


Le Comité Nobel détient secrètement la liste complète des candidats, mais a déclaré que cette année elle se compose de 216 personnes et de 115 organisations.

Le gagnant sera annoncé le vendredi 5 octobre à 11h00 à Oslo par la Présidente du Comité Nobel de la Paix, Berit Reiss Andersen.

Source de l'information : PRIO
Article rédigé par : Laëtitia
Copyright photo : Institue Nobel

Cet article a été écrit exclusivement pour Norvege-fr.com. Vous êtes autorisé à le diffuser uniquement partiellement et sous réserve d'ajouter le lien vers cette publication.

Autres Articles "culture"

Vos commentaires