Le Prix Nobel de la Paix remis à Denis Mukwege et Nadia Murad le 10 décembre à Oslo - Norvège Actualité

Norvege-fr.com

Le Prix Nobel de la Paix remis à Denis Mukwege et Nadia Murad le 10 décembre à Oslo

Le 10 décembre, le grand rendez-vous avec la paix se passe dans la capitale norvégienne. Comme chaque année, Oslo vit au rythme des différents évènements autour du Prix Nobel de la Paix. Le Prix Nobel de la Paix 2018 sera remis au Docteur Denis Mukwege et Nadia Murad, tous deux leaders dans la sensibilisation aux violences sexuelles dans les conflits armés.

Les festivités autour du Prix Nobel de la Paix ont ouvert ce soir à 18h avec le Festival du Nobel de la paix.

Le concert du prix Nobel de la paix de cette année a été annulé en raison d'une conjoncture économique tendue. Le milliardaire norvégien, Arthur Buchardt, a parrainé un évènement alternatif. Le festival a eu lieu sur la place devant l'hôtel de ville d'Oslo, ce dimanche 9 décembre, soit la veille de l'attribution du prix Nobel. La place a accueilli environ 20 000 personnes. Même si les billets pour le concert de cette année étaient gratuits, il fallait tout de même avoir un billet et s'inscrire à l'application "Nobel Peace Festival".

Les artistes Eva Weel Skram, Kurt Nilsen, Christel Alsos, Matoma, Freddy Kalas–BlimE, Amanda Delara, Vamp, Fargespill, Isak, D.D.E., Julie Bergan ou encore Wenche Myhre se sont succédés sur la scène dès 18h00. L'événement était commenté par Kåre Magnus Bergh et Silje Nordnes. Les lauréats du prix de la paix, Denis Mukwege et Nadia Murad, ont participé au Festival du Nobel de la Paix, ponctué par des reportages.

Pour visionner le Festival du Nobel de la paix :

Remise du Prix à l'hôtel de ville d'Oslo (Rådhuset)

Le Prix Nobel de la Paix sera décerné le lundi 10 décembre 2018 à 13h00 à l'Hôtel de ville d'Oslo. Berit Reiss-Andersen, Présidente du Comité Nobel Norvégien, remettra le Prix Nobel de la Paix 2018 au Docteur Denis Mukwege et Nadia Murad, tous deux leaders dans la sensibilisation aux violences sexuelles dans les conflits armés.

Suivez en direct la remise du Prix Nobel de la Paix 2018 :

Le médecin congolais Denis Mukwege, âgé de 63 ans, a soigné quelque 50.000 victimes de viols à l'hôpital de Panzi qu'il a fondé en 1999 à Bukavu, dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC). Surnommé "L'homme qui répare les femmes", à l'annonce de sa nomination, Denis Mukwege avait dédié sa récompense "aux femmes de tous les pays meurtries par les conflits et confrontées à la violence de tous les jours". "Ce prix Nobel traduit la reconnaissance de la souffrance et le défaut d’une réparation juste en faveur des femmes victimes de viols et de violences sexuelles dans tous les pays du monde et sur tous les continents".


Comme des milliers de filles et femmes de sa communauté, Nadia Murad a été réduite en esclavage sexuel par le groupe jihadiste État islamique (EI) en 2014, avant de parvenir à s'évader.

"J’ai été violée par un groupe d’hommes jusqu’à ce que je perde connaissance". Devant le Conseil de Sécurité des Nations Unies, Nadia Murad Basee Taha, la jeune femme alors âgée de 21 ans, enlevée par Daesh en Irak, avait livré un récit glaçant sur sa captivité. Elle y racontait son enlèvement depuis un village irakien, avec sa famille ainsi que 150 autres familles yézidies, cette minorité ethnique kurde adepte d’une religion puisant ses racines dans l’Iran antique. "Sur la route, les combattants nous ont humiliées, a décrit la jeune femme à l’assemblée. Ils nous ont touchées et violées. Ils nous ont emmenés à Mosoul, dans un bâtiment où des milliers de femmes yézidies et d’enfants étaient vendus comme esclaves."

NB : L'accès à City Hall (Hôtel de Ville d'Oslo) pour la cérémonie est uniquement sur invitation. Vous pourrez néanmoins visiter ce grand bâtiment situé au bord du fjord d'Oslo à partir du 12 décembre ou il sera ré-ouvert au public.

Photo @norvege-fr.com

Une marche aux flambeaux
Lundi 10 décembre à 17h30, rendez-vous devant le "tigre" sur la place de la gare centrale (Jernbanetorget) pour une descente aux flambeaux en l'honneur Docteur Denis Mukwege et Nadia Murad. Le cortège se dirigera en musique jusqu'au Grand Hôtel à Oslo ou les lauréats salueront la foule du balcon. Venez avec vos amis, voisins pour soutenir le mouvement pacifiste en l'honneur de la Paix.

Photo@Suzanne A. Finnes / Visit Oslo

Le Grand Hôtel à Oslo
Cet hôtel 5 étoiles est situé dans la rue principale appelée Karl Johan de la capitale norvégienne. Le Grand Hôtel date de 1874 est surtout connu pour héberger tous les prix Nobel de la Paix, mais il reçoit également le banquet du Prix Nobel de la Paix. Tout au long de l'année, l'hôtel accueille également des événements importants.

Photo @norvege-fr.com

Inauguration de la nouvelle exposition du Centre Nobel de la Paix par les lauréats 2018

L'inauguration de la nouvelle exposition du Centre Nobel de la Paix intitulée "Le corps comme champ de bataille" aura lieu le mardi 11 décembre à 11h45 par Denis Mukwege et Nadia Murad.

L'exposition du prix Nobel de la paix de cette année est consacrée au Dr Denis Mukwege et à Nadia Murad. Il s'agit de la façon dont la violence sexuelle a été et est toujours utilisée comme arme de guerre dans le monde entier.

Des petits soldats en jouets qui sont sur un dos nu est l'une des illustrations de l'exposition. Les images, qui composent l'exposition "Le corps comme un champ de bataille", illustrent la barbarie. La violence sexuelle est utilisée comme arme de guerre depuis la nuit des temps. Le viol systématique, les agressions sexuelles violentes et l'esclavage sexuel sont utilisés pour répandre la peur, récompenser les soldats ou exterminer des minorités religieuses et ethniques tout entières.

Photo @Cristina De Middel

Cristina de Middel a passé du temps avec les deux lauréats du prix Nobel de la paix; Le docteur Denis Mukwege, chirurgien congolais qui a aidé à reconstruire les corps brisés de milliers de victimes de violences sexuelles, et Nadia Murad, membre de la minorité yézidi d'Irak et survivante de violences sexuelles et de l'esclavage. Tenue captive par l’État islamique, elle a réussi à s'échapper après trois mois d'esclavage. Denis Mukwege a été photographié à l'hôpital qu'il dirige en RD Congo, avec certaines des milliers de femmes qu'il a traitées. Nadia a été photographiée à Paris, en France, entre des réunions avec des responsables gouvernementaux et des dirigeants mondiaux. Depuis sa fuite d'Irak, elle consacre sa vie à raconter son histoire dans l'espoir d'aider ceux qui sont toujours en captivité.

L'exposition sera ouverte au grand public à partir du 12 décembre à midi.

Source de l'information : NRK
Article rédigé par : Laëtitia
Copyright photo : Scan écran NRK

Cet article a été écrit exclusivement pour Norvege-fr.com. Vous êtes autorisé à le diffuser uniquement partiellement et sous réserve d'ajouter le lien vers cette publication.

Autres Articles "divers"

Vos commentaires