Le prince héritier de Norvège soutient les grèves sur le climat - Norvège Actualité

Norvege-fr.com

Le prince héritier de Norvège soutient les grèves sur le climat

Des milliers d'élèves norvégiens ont rejoint les jeunes du monde entier pour manifester une nouvelle fois ce vendredi. Pour l'organisation "Natur og Ungdom", la manifestation d'aujourd'hui est une réaction au manque d'action suite à la grève mondiale sur le climat du 24 mars dernier.

Les étudiants en grève souhaitent que la Norvège augmente encore ses objectifs en matière de lutte contre le changement climatique et réduise ses émissions de carbone de plus de moitié d'ici 2030. Ils estiment que la Norvège devrait également offrir davantage d'aide financière aux pays et les nations insulaires sérieusement menacées par le changement climatique que la Norvège et son industrie pétrolière ont contribué à créer. Soutenus par l'organisation Natur og ungdom (Nature et Jeunesse), ils demandent également la fin de la délivrance de nouvelles licences pour l'exploration et la production de pétrole en mer ainsi que la création d'emplois plus respectueux du climat.

"Erna Solberg, la Première Ministre, ne nous écoute pas"

Even Jacobsen (13 ans), l’un des initiateurs de la grève en Norvège estime que Erna Solberg ne prend pas l'avenir des jeunes aux sérieux et qu'elle ne répond pas à leurs exigences. "Ce qui est le plus provocant, c’est qu’elle continue de louer notre engagement, de nous féliciter, mais ne nous entend pas", a t-il déclaré.

Selon Gaute Eiterjord, leader de "Natur og Ungdom", la première ministre peut choisir de tourner le dos à des milliers d’enfants et de jeunes, ou prendre au sérieux la crise climatique en mettant de côté le pétrole, en réduisant les émissions de carbones conformément aux accords de Paris et en augmentant considérablement l'aide au climat.

Un soutien de poids

Lors d'une interview accordée au journal allemand "Der Spiegel", le prince héritier Haakon a déclaré cette semaine qu'il pensait que les grèves scolaires dans le monde pour le climat étaient extrêmement importantes.

"Je pense que ce mouvement est extrêmement important", a déclaré le prince héritier Haakon, ajoutant que ce moment pourrait être considéré comme historique. Ses deux enfants ne peuvent pas participer aux grèves du fait que la famille royale ne peut s'immiscer dans la politique. Cependant, il est clairement d'accord avec le message des étudiants en grève. "Ils disent que nous ne faisons pas assez pour protéger la terre. De toute évidence, ils ont raison".



En exprimant son soutien aux grèves initiées par l'adolescente suédoise Greta Thunberg, le prince héritier est en désaccord avec la position de la première ministre Erna Solberg. Elle a dit que les jeunes norvégiens pouvaient s'engager, mais elle souhaite qu'ils restent à l'école au lieu de sécher les cours pour organiser des manifestations contre le climat. Elle a également catégoriquement rejeté leurs demandes d'arrêter l'octroi très controversé par la Norvège de nouvelles licences d'exploration et de production pétrolières en mer sur le plateau continental norvégien. Ni elle, ni la majorité des politiciens du Parlement norvégien ne sont disposés à réduire l'industrie pétrolière et gazière de la Norvège en raison de son rôle énorme dans l'économie norvégienne.

Lors de la précédente grève internationale, plus de 1,8 million de jeunes ont participé. Sur ce nombre, environ 40 000 avaient participé en Norvège. Toutefois, le taux de participation devrait être inférieur à la dernière fois, car les étudiants sont actuellement en pleine session d’examens de fin d’année.

Source de l'information : NRK
Article rédigé par : Laëtitia
Copyright photo : Gunhild Hjermundrud / NRK

Cet article a été écrit exclusivement pour Norvege-fr.com. Vous êtes autorisé à le diffuser uniquement partiellement et sous réserve d'ajouter le lien vers cette publication.

Autres Articles "écologie"

Vos commentaires