Nicolas Vanier nous a donné des ailes avec son dernier livre - Norvège Actualité

Norvege-fr.com

Nicolas Vanier nous a donné des ailes avec son dernier livre

Paru le 11 avril 2019 chez XO Editions, "Donne-moi des ailes" le dernier roman de Nicolas Vanier sort le 9 octobre au cinéma. Ce livre est une bouffée d'air frais, une ode à la nature et à l'amour...

Dès les premières pages, "Donne-moi des ailes" nous replonge dans notre enfance ! Qui n'a pas lu "le merveilleux voyage de Nils Holgersson à travers la suède" ? Ce texte paru en 1907 est devenu un classique qui a enchanté plusieurs générations de lecteurs. Pour "Donne-moi des ailes", l'aventure se passe en Camargue et en Norvège !

Le roman de Nicolas Vanier est inspiré de l'histoire de Christian Moullec qui a volé avec ses oies. L'histoire : Christian, un scientifique, a décidé de sauver les oies naines menacées de disparition en se lançant dans un projet fou. Celui d'apprendre un nouvel itinéraire aux oies naines grâce à son UHLM afin qu'elles évitent tous les dangers pour leur permettre de se reproduire et ainsi sauver l'espèce. Il élabore son plan, en secret, à la limite de la légalité. Son fils Thomas, qui vit en région parisienne, doit le rejoindre en Camargue pour les vacances. Ce qui ne l'enthousiasme pas beaucoup, ce dernier préférant les jeux vidéos à la nature. Mais très vite, Thomas va s'intéresser au projet de son père et va s'attacher aux oisons dès leurs naissances. C'est alors que père et fils retrouvent une complicité perdue depuis le divorce. Accompagné de son ami norvégien Bjorn, Christian va emmener Thomas dans un grand voyage de la Camargue jusqu'au nord de la Norvège. Mais ils sont loin d'imaginer les périls qui les attendent...

A travers les 340 pages que comportent le roman, Nicolas Vanier nous emporte avec lui au milieu de paysages époustouflants, des aventures extraordinaires. Bien plus qu'un roman, "Donne-moi des ailes" est un message d'alerte et d'espoir. Plus de 420 millions d'oiseaux ont disparu du ciel européen en moins de trente ans, tandis que le béton et l'asphalte gagnent 80 000 hectares par an dans un pays comme la France... Aujourd'hui plus que jamais, alors qu'aux dires des experts il reste deux ans pour réagir, il s'agit de rappeler ce proverbe indien "Nous n'héritons pas de la terre de nos ancêtres, nous l'empruntons à nos enfants".


Le 9 octobre 2019 au cinéma


Avant-première et rencontre avec Nicolas Vanier

Le 21 septembre, nous avons assisté à l'avant-première de "Donne-moi des ailes" réalisé par Nicolas Vanier avec dans le rôle de Christian, Jean-Paul Rouve.

Les images grandioses de la nature est incontestablement la marque de fabrique de Nicolas Vanier. Une heure trente de pur bonheur. Nicolas Vanier est un magicien, que ce soit à travers le roman ou le film, vous êtes happé par cette histoire merveilleuse. L'aventure, inspirée d'une histoire vraie, est magnifiquement interprétée par Jean-Paul Rouve, Louis Vazquez et Mélanie Doutey.



Nicolas Vanier présent à l'avant-première a joué le jeu des questions et réponses. Son premier vol avec les oies, organisé par Christian Moullec a été un moment unique. L'aventurier raconte l'émotion ressentie en volant près des oies, les touchant, les caressant.

"Tourner avec des oies était compliqué mais tellement passionnant", indique Nicolas Vanier.

Les conditions météorologiques pendant le tournage n'ont pas toujours été faciles. Avant de sélectionner le jeune acteur, Louis Vazquez, ce sont 2 400 gamins qui ont été auditionnés.


Hier, l'expérience de Christian Moullec, aujourd'hui le livre et le film de Nicolas Vanier mais l'histoire ne s'arrête pas là. Nicolas Vanier travaille pour que ce projet reprenne, non pas avec 20 oies mais 250 pour sauver l'espèce. Pour que ce projet prenne vie, Nicolas Vanier explique qu'il faut bien sûr des fonds mais surtout des accords dans différents pays pour que les oies empruntent un itinéraire sans danger ; les chasseurs, la pollution nocturne, les aéroports sont les principaux dangers pour les oiseaux. Seulement, tandis que la Norvège a une politique migratoire des oiseaux, la Suède et l'Allemagne ont des visions différentes, ce qui bloque les autorisations pour le voyage des oies. C'est aujourd'hui la plus grosse contrainte pour mener à bien ce projet. Des aberrations qui bloquent ce projet, il y en a tellement qu'il est impossible de les énumérer d'après le réalisateur et auteur.

Pour expliquer la disparition des oiseaux, Nicolas Vanier prend un exemple simple : "Il y a quelques années, quand on traversait la France l'été, on avait les vitres de la voiture maculées d’insectes. Aujourd’hui, vous pouvez rouler pendant des heures sans avoir à nettoyer votre pare-brise. Et cela suffit à expliquer pourquoi les oiseaux ont disparu. À cause de tous les insecticides, les pesticides..."

Il interpelle également le public sur notre rôle à jouer, notre rôle de consommateur. " Ce n'est pas la faute du Président Brésilien si la forêt amazonienne brule, c'est à nous en tant que consommateur de changer les choses. C'est par l'utilisation de notre carte bleue que nous pouvons tous contribuer à sauver notre planète, en consommant moins de viande, ni produit à base d'huile de palme... On a tous le pouvoir en nous de changer les choses".

A travers CANOPE, le réseau de création et d'accompagnement pédagogiques, "Donne-moi des ailes" est l'occasion pour les élèves de cours élémentaires et de cours moyens de s'approprier des notions de développement durable telles l’imprégnation, la migration, ses dangers, l’orientation, les zones humides et la vulnérabilité de la biodiversité.

Pour soutenir Nicolas Vanier dans son projet, abonnez-vous à sa page Instagram !

Source de l'information : XO EDITIONS
Article rédigé par : Laëtitia
Copyright photo : Norvege-fr.com

Cet article a été écrit exclusivement pour Norvege-fr.com. Vous êtes autorisé à le diffuser uniquement partiellement et sous réserve d'ajouter le lien vers cette publication.

Autres Articles "culture"

Vos commentaires