L'île du diable de Nicolas Beuglet, un thriller glaçant - Norvège Actualité

Norvege-fr.com

L'île du diable de Nicolas Beuglet, un thriller glaçant

Après "Le Cri" et "Complot", Nicolas Beuglet revient avec "L'île du diable", son dernier thriller sorti en librairie le 19 septembre 2019 aux Éditions XO. L'inspectrice norvégienne Sarah Geringën est confrontée au meurtre de son père et au fil de l'enquête, sa personnalité va enfin se dévoiler.

Nicolas Beuglet avait laissé son héroïne en prison dans "Complot" dans laquelle nous la retrouvons un an plus tard dans "L'île du diable". C'est le jour de sortie de prison pour Sarah mais au lieu d'être accueilli par sa mère et sa sœur, c'est le directeur de la police d'Oslo qui l'emmène chez ses parents, là ou son père a été assassiné plus tôt dans la nuit. La mise en scène macabre de la mort de son père interroge Sarah sur la personnalité discrète de son père. Qui est-il vraiment ? Une enquête qui démarre dans les forêts obscures de Norvège pour emmener l'ex-inspectrice des forces spéciales dans les plaines glaciales de Sibérie... sur l'île du diable !

La vengeance est affaire de mémoire


Le corps recouvert d’une étrange poudre blanche…
Des extrémités gangrenées…
Un visage figé dans un rictus de douleur…





Depuis que j'ai découvert cet auteur, la sortie de chacun de ses romans est un évènement. J'attends avec impatience la suite des aventures de son héroïne avec toujours cette même question : que va t-il encore nous apprendre ? Ce que j'aime chez Nicolas Beuglet, ce ne sont pas juste des romans mais ce sont des histoires basées sur des faits réels, historiques et scientifiques. Il aiguise notre curiosité pour aller au delà de notre lecture. Qui ne s'est pas posé de questions à la fin de la lecture d'un roman de Nicolas Beuglet ? Cette fois-ci le fait historique relaté est effrayant, glaçant, presque inimaginable... Ce dernier roman nous renvoi à notre propre passé, notre propre histoire, difficile de ne pas se demander de quoi ai-je hérité ? Sommes-nous les chefs-d'orchestre de notre vie ? L'épigénétique est au cœur de l'histoire de Sarah.


Avec ce troisième volet des aventures de Sarah Geringën, Nicolas Beuglet signe probablement son 3ème best-sellers. Les deux premiers se sont vendus à plus de 450 000 exemplaires tous formats confondus. "L'île du diable" tient sa promesse, il nous tient en haleine jusqu'au bout et nous laisse avec une Sarah qui va devoir faire un choix lourd de conséquences...

Si ce n'est pas déjà fait, la rédaction de norvege-fr.com ne peut que vous conseiller (une fois encore !) de vous précipiter chez votre libraire et de vous souhaiter une excellente lecture ! A 67 jours de Noël, la trilogie de Nicolas Beuglet devrait immanquablement se retrouver sous le sapin !

Un grand merci à Nicolas Beuglet et à Mélanie Rousset de chez XO Éditions.

Déjà parus : Le premier crane paru en 2011 sous le pseudonyme Nicolas Sker ; Le Cri paru en 2016 ; Complot paru en 2018.

L'Ile du Diable disponible chezAMAZON !

Source de l'information : XO Editions
Article rédigé par : Laëtitia
Copyright photo : Norvege-fr.com

Cet article a été écrit exclusivement pour Norvege-fr.com. Vous êtes autorisé à le diffuser uniquement partiellement et sous réserve d'ajouter le lien vers cette publication.

Autres Articles "culture"

Vos commentaires