a-ha a enflammé la Seine Musicale à Paris - Norvège Actualité

Norvege-fr.com

a-ha a enflammé la Seine Musicale à Paris

Les trois norvégiens venus du froid ont enflammé la Seine Musicale à Paris le 9 novembre dernier.

En 1985, le groupe norvégien a-ha composé de Morten Harket, Magne Furuhomen et Paul Waaktaar-Savoy, est propulsé en tête des charts du monde entier avec leur titre "Take on me". 35 ans plus tard, avec deux pauses dans leur carrière, le groupe a entamé une tournée mondiale qui est passée par Paris le 9 novembre.

La seine musicale, qui accueillait le groupe a-ha, affichait complet depuis des mois. Les norvégiens qui étaient passés par la France à Carcassonne et à Vienne en juillet 2018 avec leur tournée "Electric Summer" reviennent avec une tournée "Hunting High and Low", titre de leur premier album vendu à plus de 10 millions d'exemplaires dans le monde.

A l'ouverture des portes, une longue file d'attente s'était formée pour écouter ce groupe mythique des années 80 (et encore aujourd'hui). Le concert s'est déroulé en deux parties : la première avec l'intégralité de l'album "Hunting High and Low" et la deuxième avec les hits des albums du groupe.

En guise d'introduction, ce sont des images en noir et blanc qui nous rappellent le célèbre clip "Take on me" qui est en passe de dépasser le milliard de vues sur Youtube. Le concert commence par "Take on me" et enchaine les titres dans l'ordre de l'album "Hunting High and Low" dont les inoubliables "The sun always shines on TV" et bien sûr "Hunting High and Low". Pour le titre "I dream myself alive", Magne, le claviériste du groupe, précise qu'ils l'ont modifié afin de retrouver la démo originale.

**Photo de Morten Harket @ a-ha France**

Les superbes visuels utilisés en fond ont été créés par le réalisateur norvégien Knut A. Helgeland. Il a utilisé la beauté de leur pays d'origine pour magnifier plusieurs de leurs titres.

Après une courte pause de 20 minutes, les trois musiciens reviennent pour enchaîner plusieurs de leurs tubes issues de différents albums comme "Scoundrel days", "stay on these roads", "East of the sun West of the Moon", "Lifelines", "Analogue" et "Foot of the mountain". Pour le grand plaisir de l'auditoire, ils ont également interprété un nouveau titre "Digital River", titre écrit par Paul Waaktaar-Savoy qui devait figurer sur le dernier album du groupe "Cast in Steel".

**Photo de Paul Waaktaar-Savoy @ a-ha France**

Le son est excellent et puissant. La voix du chanteur Morten Harket est fluide et toujours aussi belle malgré les années qui passent. Cependant, il reste en retrait, discret, en remerciant son public régulièrement par des thank you. Souffrant de phobie sociale, le guitariste Paul Waaktaar-Savoy est lui aussi très discret mais offrira au public de magnifiques solos de guitare. Quant à Magne Furuholmen, comme toujours, c'est lui qui met l'ambiance, s'exprimant régulièrement en français tout au long du concert. Malgré tout, on note avec regret le peu d’interaction entre chaque membre du groupe...

**Photo de Magne Furuholmen @ Eric Loncelle**

Et pour ceux qui n'ont pas eu la chance d'assister au concert de la Seine Musicale, les trois norvégiens reviennent le 30 octobre 2020 au Zenith de Paris.

En attendant, Warner Music a réédité l'album "Minor Earth Major Sky" et "Lifelines" en édition Deluxe Double CD, Double Vinyle et MP3 remastérisées avec démos et titres bonus inédits. Voilà des idées sympas pour Noël !

Source de l'information : a-ha France
Article rédigé par : norvege-fr.com
Copyright photo : a-ha France

Cet article a été écrit exclusivement pour Norvege-fr.com. Vous êtes autorisé à le diffuser uniquement partiellement et sous réserve d'ajouter le lien vers cette publication.

Autres Articles "divers"

Vos commentaires