Un ours polaire inquiète les habitants de Longyearbyen au Svalvard - Norvège Actualité

Norvege-fr.com

Un ours polaire inquiète les habitants de Longyearbyen au Svalvard

Un ours polaire visiblement affamé inquiète la population de Longyearbyen, dans l'archipel norvégien du Svalbard. Il a été vu pour la première fois le jour de Noël et malgré plusieurs tentatives d'éloignement des autorités, il revient systématiquement.

Le jour de Noël, un ours polaire a été aperçu pour la première fois à Longyearbyen. Le gouverneur du Svalbard a demandé aux habitants de ne pas sortir de chez eux le temps de l'éloigner.


Cependant, cette tentative a échoué puisque l'animal était de retour le samedi 28 décembre. Le gouverneur Kjerstin Askholt a déclaré qu'ils avaient tenté d'anesthésier l'ours afin de l'éloigner de la ville par hélicoptère mais pendant cette période de fête, le personnel qualifié pour ce type d'opération était insuffisant. Malgré plusieurs autres tentatives de chasser l'ours, le mauvais temps a contrecarré tous les plans mis en place au cours du weekend.

**Photo @ Sysselmannen på Svalbard**

Le compte Facebook de l'office de tourisme du Svalbard, Visit Svalbard, a publié un message important hier pour alerter les habitants et les touristes dans la région sur le danger : "Nous recommandons fortement à tous les visiteurs de se joindre à des activités organisées avec un tour opérateur local si vous voulez sortir du centre-ville. Nous encourageons les gens à être prudents et à prendre leurs précautions, et nous vous rappelons l'importance d'alerter le gouverneur du Svalbard (appel 112) si vous observez un ours polaire aux alentours ou dans Longyearbyen".

"Cela nous rappelle que nous vivons au milieu de la terre des ours polaires. Il est donc important de respecter les consignes", a ainsi déclaré Kjerstin Askholt, gouverneur du Svalbard.

Source de l'information : NRK
Article rédigé par : Laëtitia
Copyright photo : non connue

Cet article a été écrit exclusivement pour Norvege-fr.com. Vous êtes autorisé à le diffuser uniquement partiellement et sous réserve d'ajouter le lien vers cette publication.

Autres Articles "divers"

Vos commentaires