22 Juillet, la nouvelle série dramatique sur NRK - Norvège Actualité

Norvege-fr.com

22 Juillet, la nouvelle série dramatique sur NRK

La chaine de télévision norvégienne NRK diffuse à compter de ce soir, une mini-série de 6 épisodes qui retrace les attaques terroristes du 22 juillet 2011 en Norvège faisant 77 victimes. Le réalisateur Pål Sletaune et la cinéaste Sara Johnsen ont souhaité revenir sur un drame qui a traumatisé tout un pays afin de tenter de comprendre l'inexplicable.

A compter du 5 janvier à 21h30, NRK va diffuser deux épisodes tous les dimanches soir du mois de janvier. La série "22.Juli" retrace la vie de plusieurs personnages qui ont vécus cette journée à travers leur travail. Anine (Alexandra Gjerpen) est journaliste chez Aftenposten couvre les attaques et le procès, Helga (Helga Guren) est professeur et va s'occuper des survivants, le policier Eivind (Øyvind Brandtzæg) travaille à Buskerud - l'unité de police la plus critiquée dans la gestion des attaques sur l'île d'Utøya, l'anesthésiste Anne Cathrine (Ane Skumsvoll) qui réceptionne les blessés à l'hôpital d'Ullevål et de l'homme de ménage Liban (Hamza Kader), qui subira des préjugés racistes dans les heures qui suivent l'explosion de la bombe dans le quartier du gouvernement.


Le récit du film norvégien, "Utøya 22 July" d'Erik Poppe, est guidé par un désir sincère de permettre aux victimes de s'approprier l'histoire. Le tueur était réduit à une ombre. Mais à aucun moment il est expliqué pourquoi le camp d'été s'est transformé en scène de tuerie de masse.

Le tueur Anders Berhing Breivik n'a pas non plus de rôle dans cette série. Mais là où "Utøya 22 juillet" commence par la réponse "vous ne comprendrez jamais", la nouvelle série de NRK essaie de comprendre. La série n'essaie pas de comprendre ce qui s'est passé pendant le massacre sur l'île d'Utøya, mais les motifs idéologiques et sociaux de l'attaque terroriste. La série dramatique de six heures explore non seulement le jour des attaques, mais aussi la période avant le 22 juillet et les conséquences qui se terminent par le procès de Breivik.


Mais la série commence par une histoire complètement différente. Un jeune garçon meurt de façon suspecte, avec le sentiment que quelque chose se cache derrière la belle façade de la maison. L'histoire parallèle tente de comprendre ce qui a peut-être mal tourné dans l'enfance de Breivik ou dans le mouvement politico-idéologique dont il faisait parti.

Les scènes n'ont pas été tournés sur l'île d'Utøya mais à Utvika. Cependant, de nombreux personnes du camping d'Utvika, situé juste à côté d'Utøya, ont rejoint les secours le 22 juillet. Ils ont entendu les coups de feu, ils ont vu des jeunes dans l'eau et ils ont sauté à bord de bateaux pour les sauver, sans comprendre ce qui se passait et sans penser à leur propre sécurité.


Ce que la série ne montre pas et n'explique pas, c'est que plusieurs des personnes qui ont participé aux scènes du camping Utvika étaient en fait au camping ce jour-là en 2011. "Il est important de raconter ces histoires. Nous ne devons pas oublier tous ceux qui ont aidé", a déclaré l'actrice principale de la série, Alexandra Gjerpen.

La chaine de télévision NRK explique que la série est adaptée à des enfants de plus de 12 ans accompagnés de leurs parents pour mieux comprendre les attaques terroristes du 22 juillet 2011.

Les critiques de la presse norvégienne sont unanimes. Pour VG, il s'agit d'une série ambitieuse et respectueuse. Pour Dagbladet "si vous ne deviez voir qu'un film / série qui retrace le 22 juillet, c'est celle-ci".

Trailer "22.Juli - NRK

Source de l'information : NRK
Article rédigé par : Laëtitia
Copyright photo : NRK

Cet article a été écrit exclusivement pour Norvege-fr.com. Vous êtes autorisé à le diffuser uniquement partiellement et sous réserve d'ajouter le lien vers cette publication.

Autres Articles "divers"

Vos commentaires