L'heure d'été en décalage avec notre horloge biologique ? - Norvège Actualité

Norvege-fr.com

L'heure d'été en décalage avec notre horloge biologique ?

En Norvège comme dans toute l'Europe, nous avons perdu une heure de sommeil ce dimanche. A 2 heures du matin, les aiguilles ont basculé à 3 heures. Le changement d'un nouveau rythme est difficile pour notre système immunitaire, d'autant plus aujourd'hui alors que toute une population est confrontée à un énorme défi dans la lutte contre le coronavirus. L'heure d'été est-elle bonne pour notre santé ?

Pour bon nombre d'entre nous, l'heure d'été paraît être la meilleure option lors de l'adoption de l'heure définitive. Selon deux professeurs de psychologie biologique et médicale de l'Université de Bergen, nous devrions choisir l'heure d'hiver pour être en adéquation avec notre horloge biologique.

Ce que nous appelons heure d'hiver, nous pourrions aussi l'appeler heure du soleil, ou heure normale. Il s'agit de l'horloge originale née il y a plusieurs milliards d'années lorsque la Terre a commencé à tourner en orbite autour du soleil. Lorsque le soleil est le plus haut dans le ciel en hiver, il est à son maximum entre 11h et 13h dans la plupart des endroits en Norvège. Minuit est à mi-chemin entre le coucher et le lever du soleil. Toute vie sur terre suit ce changement entre la lumière et l'obscurité.

Notre horloge biologique

La plupart des cellules du corps ont leur propre rythme d'activité qui suit la lumière et l'obscurité. Par conséquent, ce n'est pas un hasard ce qui se passe dans notre corps à différents moments de la journée. Un exemple est la digestion. La lumière du matin informe le cerveau qu'il fait jour. Vous avez peut-être remarqué que vous devez aller aux toilettes dès votre levé et que le besoin d'autre chose que de faire pipi se fait rarement sentir la nuit ? La zone du cerveau qui contrôle la faim n'envoie pas non plus de signaux de faim la nuit. Tout est étroitement lié avec le rythme du soleil.

De même, un bon système immunitaire est étroitement lié aux rythmes corporels et au temps de sommeil. Les anticorps sont produits surtout la nuit. Dormir au bon moment, suivant les rythmes du corps, renforce le système immunitaire. Les changements entre la lumière du soleil et l'obscurité contrôlent tous les organes importants, tels que le cerveau, le cœur et les muscles.

Une décision politique

En 1895, la Norvège a décidé de faire partie du fuseau horaire d'Europe centrale (CET). Les norvégiens vivent approximativement entre les latitudes 58 ° N au sud et 71 ° N au nord, mais dans le même fuseau horaire. Lorsque le soleil est à son maximum en hiver, ce qui correspond pour notre corps à 12 heures, l'heure politiquement déterminée est 12h36 à Bergen et 12h15 à Oslo, tandis qu'à Tromsø il est 11h42. Il n'est donc pas trop loin de 12h pour toutes ces villes.

Lorsque le soleil est à son maximum quand il est l'heure d'été, notre corps est toujours à midi, l'heure politique est 13h40 à Bergen et 13h19 à Oslo, tandis qu'à Tromsø, il est 12h36.

Le changement d'heure ne rallonge pas les journées. Le soleil ne se couche pas plus tard à cause de l'heure d'été. Le soleil garde son rythme. Mais nous gagnons une heure de plus le soir après le travail et l'école parce que nous commençons notre journée une heure plus tôt. Le problème est que notre corps doit donc se lever une heure de plus qu'il ne devrait. Nos corps sont biologiquement programmés pour suivre le rythme du soleil.

Quelles conséquences pour notre système immunitaire ?

Le passage de l'heure d'hiver à l'heure d'été s’avère toujours difficile. La plupart des études montrent les effets négatifs immédiats tels que moins de sommeil, plus de somnolence diurne et des performances mentales moindres. Le risque de blessures et d'accidents à la maison et au travail augmentent. En examinant les effets sur la santé, nous constatons un accroissement d'infarctus du myocarde et d'accident vasculaire cérébral dans les jours suivant le passage de l'heure d'hiver à l'heure d'été.

Lorsque l'UE a demandé l'avis de ses citoyens, 84% ont voté pour que nous arrêtions de changer l'heure deux fois par an. Cependant, les politiciens n'ont pas pu s'entendre sur l'heure d'hiver ou d'été toute l'année. Par conséquent, chaque État membre doit décider lui-même de la période qu'il souhaite conserver en 2021.

"En tant que chercheurs sur le sommeil et le rythme biologique, nous pensons qu'il ne faut pas jouer avec notre horloge biologique, mais respecter l'heure normale, c'est-à-dire l'hiver, tout au long de l'année ", ont déclaré Janne Grønli et Ståle Pallesen, tous deux somnologues et professeurs de psychologie biologique et médicale à l'Université de Bergen.

Source de l'information : NRK
Article rédigé par : Laëtitia
Copyright photo : Arne Kristian Gansmo, Eirik Solhem / NRK

Cet article a été écrit exclusivement pour Norvege-fr.com. Vous êtes autorisé à le diffuser uniquement partiellement et sous réserve d'ajouter le lien vers cette publication.

Autres Articles "santé"

Vos commentaires