Norvège : Top 7 des Lieux Hantés à Visiter - Norvège Actualité

Norvege-fr.com

Norvège : Top 7 des Lieux Hantés à Visiter

La Norvège renferme des légendes et autres histoires terrifiantes. Fantômes, trolls, sorcières et autres créatures des ténèbres font partis du folklore norvégien. Cependant, d’après certains témoins, tout ne serait pas que légende. Certaines histoires font froid dans le dos. Phénomènes inexpliqués, morts mystérieuses, apparitions fantomatiques… Bref, laissez-vous emporter par la curiosité et découvrir sept endroits hantés à visiter… Où pas ! Âme sensible, s’abstenir !

1. Le chien démoniaque de la Citadelle d’Akershus à Oslo


Selon la légende, la forteresse d’Akershus, construite en 1300 pour protéger la capitale norvégienne, serait hantée par de nombreux fantômes. Dans une pièce adjacente au couloir sombre de la citadelle, un chien noir vivant aurait été emmuré. Au début, les gens entendaient des aboiements et des hurlements. Puis les bruits se sont faits de plus en plus rares jusqu’au silence total. L’animal était mort et le Malcanisten, le chien démoniaque est né. Les habitants l’auraient enterré vivant à l’entrée de la forteresse, afin que les personnes qui tentent de s’en emparer soient repoussées par le fantôme du chien rendu démoniaque.

**Photo @ Norvege-fr**

Plusieurs années plus tard, les gens ont commencé à entendre pleurer et aboyer dans le couloir. L'histoire dit qu'un soldat avait été attaqué par un chien qui serait sorti soudainement du mur. Il a été grièvement blessé, mais ne mourut qu'un mois plus tard dans un accident. Après cet incident, la légende dit que plusieurs personnes ont vu le chien et ils en sont morts peu de temps après. D'autres racontent avoir emmené leur chien sur les lieux et qu'il avait aboyé à l'endroit ou le chien avait été emmuré. Plusieurs promeneurs ont senti la présence du chien, mais aucun d'entre eux n'est mort par la suite...

2. Le Moine Sanglant de la Cathédrale de Nidaros à Trondheim


La plus célèbre cathédrale de Norvège abrite également le plus célèbre des fantômes de Norvège. Il s’agit du Moine Sanglant. Il aurait été vu pour la première fois en 1924 par l'évêque Marie Gleditsch. Elle affirme avoir vu le moine apparaître lors d’un service religieux avec du sang coulant sur sa soutane. Installée sur un banc de la Cathédrale de Nidaros, l’évêque a vu le moine sanglant se diriger vers le prêtre. Il a alors mis ses mains autour de son cou et à commencer à serrer. Marie Gleditsch n’est pas la seule à avoir eu cette vision d’horreur. De nombreux fidèles ont confirmé avoir vu des mains apparaître soudainement. Par la suite, le prêtre a indiqué avoir senti le désespoir s’emparer de lui.

Depuis, nombreux sont ceux qui ont entendus des chants et de la musique d’orgue dans la cathédrale tard dans la nuit...

**Photo @ Cathédrale Nidaros à Trondheim**


3. Hans, le soldat allemand et les bunkers hantés de Narvik


Pendant la deuxième Guerre Mondiale, de nombreux bunkers ont été construits en Norvège pour se protéger de l’ennemi venu d’Allemagne. Hans fait parti de ces soldats allemands qui voulait à tout prix prendre le contrôle de la Norvège. L’histoire indique qu’il serait mort dans l’un des bunkers de Narvik. Il aurait reçu une balle dans le pied et se serait réfugié dans un bunker avant de mourir.

Il hanterait toujours les bunkers de Narvik en ayant toujours pour but d’envahir la Norvège. De nos jours, de nombreux Norvégiens continuent de raconter leur rencontre avec le fantôme de Hans avec son air pessimiste et son pied blessé...

4. La sonnerie du téléphone de Bærums Verk


Le village de Bærums Verk à Bærum, qui compte 8 000 habitants, est l’une des destinations les plus hantées de Norvège. L’activité paranormale du lieu y est régulièrement rapportée. Le fantôme d’Anna Krefting, l'ancienne propriétaire du restaurant Værtshuset au 18e siècle, a été aperçu à plusieurs reprises au deuxième étage. Elle porte toujours la même tenue de couleur verte.

**Photo by Adria Berrocal Forcada / Unsplash**

Non loin de là, dans un bâtiment administratif du quartier commerçant de Bærum Verks, un téléphone sonne tous les soirs à la même heure. Au bout du fil, seul un étrange sifflement répond. Ce phénomène demeure, à ce jour, inexpliqué malgré les nombreuses interventions de techniciens…

5. La chambre 17 de l’hôtel Dalen dans le Telemark


L’hôtel Dalen, aussi connu sous le nom de " l’hôtel des contes de fées " a été le lieu d’un drame au 19e siècle. Une femme d’origine anglaise, appelée Miss Greenfield of England a séjourné pendant plusieurs mois dans la chambre numéro 17 de cet hôtel. Le jour de son départ, la femme de ménage a découvert un bébé mort enveloppé dans des draps ensanglantés. Le personnel de l’hôtel ne s’était pas aperçu de sa grossesse avant la terrible découverte. Retrouvée, Miss Greenfield a été traduite en justice, mais s’est suicidée avant que le verdict soit rendu. Nul ne sait aujourd’hui si le décès de l’enfant était un accident ou s’il s’agissait d’un meurtre.

**Photo @ Hôtel Dalen**

Depuis, des clients de l’hôtel affirme sentir sa présence. Certains ont même indiqué l’avoir vu...dans la chambre 17. Tous les soirs, une table est dressée en son honneur et une bougie est allumée pour elle par le personnel de l’hôtel. L’idée étant probablement de vaincre un éventuel mauvais sort…

6. Des fantômes lobotomisés à l’hôpital psychiatrique abandonné de Buskerud


L’ancien hôpital psychiatrique de Lier, qui a ouvert ses portes en 1926, a un passé plus que douteux. Il a été le théâtre de traitements expérimentaux dont la lobotomie à haute dose. Il a fermé ses portes en 1980. La Norvège est par ailleurs détentrice d’un triste record puisqu’elle était la plus grande pratiquante de lobotomies en Europe. D’ailleurs, le premier roman de Nicolas Beuglet, " Le Cri ", traite du sujet sur Gaustad, un autre hôpital psychiatrique à Oslo.

**Photo Facebook @thehauntedhouselier**

Les bâtiments près de Drammen, qui servaient à l’hôpital psychiatrique de Buskerud, ont été à l’abandon pendant de nombreuses années avant leur destruction en 2018. Des témoins avaient observé des événements surnaturels et avaient affirment avoir entendu des bruits étranges. Rien d’étonnant quand on sait que derrière ces murs, la torture, les recherches expérimentales ont fait souffrir de nombreux patients. Bien qu’ils étaient interdits d’accès, ceux qui s’y sont risqués, ont expliqué avoir ressenti un grand froid et une énergie négative...

7. Le fantôme de la chambre bleue de l'Hôtel Union Øye à Sunnmøre


De nombreux visiteurs qualifient l’hôtel Union Øye comme une parenthèse au bout du monde ! Construit en 1891 dans un cadre exceptionnel, cet hôtel est resté dans un autre siècle (ni télévision, ni WIFI) où le personnel porte le costume traditionnel. C’est dans cet établissement que s’est déroulée une tragique histoire d’amour dans les années 1800. Linda, femme de chambre et un soldat allemand qui a servi l'empereur Guillaume II, tombent follement amoureux. À chaque visite, les amants se retrouvaient dans la chambre bleue. Le soldat allemand s’est vu refuser sa demande de divorce. En désespoir de cause, il se suicida. La jeune femme, le cœur brisé, se noya dans le lac en portant une robe de mariée et une couronne de fleurs.

Depuis, les sanglots de Linda ont été entendus régulièrement dans la chambre bleue. Des clients ont rapporté s’être réveillés avec Linda en pleurs dans la chambre. Si vous n’avez pas peur de partager votre chambre avec le fantôme de Linda, vous pouvez alors réserver la chambre bleue lors de votre prochain séjour...

**Photo @Hôtel Union Øye à Sunnmøre**

Cette liste n’est pas exhaustive. Il reste encore de nombreux lieux hantés en Norvège. Notre top 7 va vous faire réfléchir sur ces histoires troublantes sous fond d’une certaine réalité. De quoi bien dormir cette nuit !

Source de l'information :
Article rédigé par : Laëtitia
Copyright photo : Facebook @thehauntedhouselier

Cet article a été écrit exclusivement pour Norvege-fr.com. Vous êtes autorisé à le diffuser uniquement partiellement et sous réserve d'ajouter le lien vers cette publication.

Autres Articles "tourisme"

Vos commentaires