voyager - Hurtigruten - Norvège : Portail d'informations...

Norvege-fr.com

Hurtigruten : son Histoire
Le 2 juillet 1893, le vapeur Vesterålen quittait Trondheim pour Hammerfest sous le commandement du capitaine Richard With. A l'époque, il n'y avait que 28 phares au nord de Trondheim et seulement 2 cartes marines et rares étaient les capitaines et pilotes à oser naviguer de nuit dans ces parages mal connus. Richard With et ses pilotes relevèrent ce "défi" et arrivèrent à Hammerfest avec 30 minutes d'avance sur l'horaire prévu : les régions septentrionales de la Norvège étaient enfin désenclavées. En effet, il fallait auparavant 3 semaines en été et 5 mois en hiver pour acheminer une lettre de Trondheim à Hammerfest et la création de l'Hurtigruten, littéralement "route rapide", ramenait ce délai à quelques jours. La ligne fut régulièrement étendue, tant vers le sud que vers le nord, pour atteindre ses 2 terminus actuels : Bergen en 1898 et Kirkenes, à la frontière russe au delà du Cap Nord, en 1914.

Son évolution et son fonctionnement
- Depuis la création de l'Hurtigruten, plus de 70 navires ont servi sur la ligne. Dès le début, en plus du transport des voyageurs locaux, des marchandises, du courrier, les exploitants de l'Hurtigruten se sont tournés vers le tourisme mais aujourd'hui encore, le drapeau de la poste norvégienne est hissé tous les matins à la poupe des navires.
Aujourd'hui, la flotte de la ligne de l'Hurtigruten est composée de 14 navires : le MS Fram lancé en 2007, plus particulièrement adapté pour naviguer le long de la côte groënlandaise et en Antarctique - Patagonie mais qui naviguera également sur la ligne de l'Hurtigruten ; 9 autres navires de la "Nouvelle Génération" construits entre 1993 et 2003 ; 2 navires construits dans les années 80 et rénovés depuis ; 2 navires plus anciens construits en 1956 et 1964 (rénovés également bien sûr tout en conservant leur charme) qui rejoignent la ligne pendant l'hiver quand les MS Nordnorge et Fram naviguent du côté de l'Antarctique.
- Ce sont des navires "de travail" qui transportent tout au long de l'année des personnes mais aussi des marchandises. A bord, pas de spectacle de gala en soirée, pas de casino, de galerie marchande, etc. Même si sur les plus récents navires, piscine, jacuzzi, sauna, salle de fitness, etc sont à la disposition des voyageurs (bien sûr, on trouve sur tous les navires des bars, restaurant et cafétaria, salon panoramique), c'est le paysage dans lequel naviguent en permanence les navires qui est le principal attrait de l'Hurtigruten sans oublier les 34 escales (tant à l'aller qu'au retour), parfois juste 15 minutes à un quai à peine assez grand comme Torvik par exemple, parfois plusieurs heures dans des villes plus importantes comme Trondheim, Tromsø, Bodø.
- L'aller-retour complet dure 11 jours mais bien sûr, on peut n'emprunter l'Hurtigruten que pour quelques heures ou quelques jours. On peut aussi scinder son voyage en tronçons pour s'arrêter par exemple aux Lofoten.

Les principaux attraits d'un voyage à bord d'un navire de l'Hurtigruten
- les paysages avec notamment les Lofoten et Vesterålen, la côte du Nordland et du Finnmark, les fjords avec une escale à Geiranger en été, etc. Sur la plus grande partie de la ligne, les navires naviguent dans des chenaux entre des îles ou entre le continent et des archipels et il y a donc très souvent des paysages à regarder à gauche et à droite,
- la lumière du nord vraiment très belle ; les aurores boréales en hiver et le soleil de minuit en été,
- les escales avec la vie du port qui se déroule sous les yeux des passagers ; le quai étant la plupart du temps situé en plein "centre ville", les balades à terre sont très accessibles (attention à l'horaire du départ !),
- les excursions proposées par Hurtigruten : par exemple, vous quittez le navire à Svolvær pour visiter en car (rapidement hélas) les Lofoten et retrouvez le navire à Stamsund,
- la faune avec un peu de chance : les aigles marins, les orques, les phoques, etc.

A quelle saison partir avec l'Hurtigruten ?
Chaque saison a ses amateurs : l'hiver et les aurores boréales ; l'été et le soleil de minuit bien sûr mais le printemps (mars, avril) est la période préférée de beaucoup d'habitués avec la nature qui sort du sommeil hivernal au sud alors que la neige est encore très présente au nord sans oublier l'automne avec ses très belles couleurs. Il y a moins de passagers en dehors de la période de mai à août/septembre et l'ambiance à bord est très agréable et... le tarif assez nettement inférieur avec notamment une formule en demi-pension (le buffet du petit déjeuner est vraiment très copieux et il y a la cafétéria en cas de besoin) vraiment intéressante.

(texte rédigé par Paul Kerrien et publié sur Norvege-fr.com avec son aimable autorisation)

Cet article du "Portail sur la Norvège" a été rédigé exclusivement pour Norvege-fr.com. Vous êtes autorisé à le diffuser uniquement partiellement et sous réserve d'ajouter le lien vers cette publication.

Vos commentaires