Le musée des Bateaux vikings (Vikingskipshuset) - Tourisme en Norvège

Norvege-fr.com

Le musée des Bateaux vikings (Vikingskipshuset)

Ce musée présente les bateaux vikings les mieux conservés du monde. Les trésors nationaux de Norvège, abrités dans un musée sans prétention sur une péninsule étonnamment rurale à 15 minutes du centre d’Oslo. Les drakkars de Gokstad et d’Oseberg ont longtemps été des sujets de fascination, et non seulement parce qu’ils ont plus de 1,000 ans.

Ce sont leurs traits fins, symétrie et les détails finement sculptés qui captivent le visiteur. Comment diable, peut-on penser, que les peuples du 9e siècle ont réussi à construire de tels symboles de beauté et de pouvoir, pour ensuite les enterrer avec la personne qu’ils ont honoré, comme un moyen de transport vers l’éternité ?

Le journal Aftenposten a, à la fin du mois de mai 2010, raconté qu’une équipe du Musée norvégien d’histoire culturelle a obtenu un nouveau financement pour sonder les mystères du drakkar de Gokstad, trouvé dans un tombeau versant dans le département de Vestfold, sur la côte au sud d’Oslo. Armés de 3,5 millions de NOK en capital initial de la Fondation humanitaire d’Anders Jahre, les chercheurs espéraient éclaircir les structures de pouvoir des environs à l’époque où le drakkar de Gokstad a été construit.
Des objets divers trouvés dans le tombeau, mais rangés depuis plusieurs années, vont être réexaminés, et les environs du tombeau vont être sondés, pour en soutirer ses secrets.

Sur les trois tombeaux des environs, celui de Gokstad a été le mieux préservé,” a raconté Jan Bill du musée faisant partie de l’Université d’Oslo, au journal Aftenposten. Il pense que le tombeau de Gokstad est tombé dans l’ombre des trouvailles riches du tombeau d’Oseberg.

Le projet Gokstad n’était pas prioritaire après la seconde guerre mondiale,” dit-il. “Beaucoup d’objets ont été rangés depuis les années 1950, et ont donc été inaccessibles pour les chercheurs. “Maintenant, ils vont être réveillés, examinés et analysés à l’aide des dernières méthodes modernes.”

Parmi les objets se trouvent des équipements d’équitation, un traîneau, six lits, un appareil sur lequel pendre une marmite, des morceaux d’un bouclier, et même une boucle de ceinture. Il y a aussi 12 pelles qui auraient été utilisé pour un braquage plusieurs années après l’enterrement du drakkar.

L’ensemble de la découverte à Gokstad a été incroyablement peu investigué,”a dit Bill à Aftenposten. “Nous souhaitons examiner les objet, pour mieux comprendre qui y a été enterré, s’il était de la région, et quel genre de réseau il avait.”

En attendant, le drakkar de Gokstad (construit autour de 890 après J-C) reste exposé au musée sur la péninsule de Bygdøy, aux côtés du drakkar d’Oseberg (construit en 820 après J-C) et le drakkar beaucoup moins intacte de Tune (construit en 900 après J-C). Une proposition de déplacer les vaisseaux précieux dans un nouveau musée plus grand, consolidé à la plupart des autres collections dans le Musée d’histoire culturelle dans le centre ville, est en cours d’évaluation mais est controversée. Pour au moins quelques années à venir, les drakkars resteraient probablement amarrés à Bygdøy.

Oseberg et Gokstad
Les drakkars de Gokstad et d’Oseberg ont longtemps été des sujets de fascination, et non seulement parce qu’ils ont plus de 1,000 ans. Ils sont les principales attractions du Musée. Ces bateaux construits en chêne, magnifiquement sculptés, naviguaient sur la mer. Lorsque ces bateaux ont été enterrés, les défunts ont été déposés dans une chambre funéraire sur le bateau, bien équipés pour la vie dans l'au-delà.

Le bateau Oseberg


Le bateau Gokstad


Le bateau de Tune a été trouvé dès 1867 et est le premier bateau viking à avoir été mis à jour et préservé à l'époque moderne.


La chambre funéraire et petit bateau de la tombe de Gokstad


Le chariot de la tombe d'Oseberg


La tête animale trouvée sur le site d'Oseberg


La boutique de souvenirs du Musée des bateaux vikings



Le musée des Bateaux vikings (Vikingskipshuset)
Huk Aveny 35

0287 Oslo

Horaires d’ouverture : A partir du 1er mai, tous les jours 9h-18h, jusqu’au 30 septembre. A partir du 1er octobre 10h-16h.

Comment s'y rendre ?
- Prenez le bus no 30 allant vers l’ouest direction Bygdøy, et descendez à "Vikingshipshuset".
- Prenez le Ferry pour Bygdøy à City Hall Pont 3 toutes les 20/30 mn

Tarifs :
- Adultes 80 NOK,
- Etudiants et retraités 50 NOK,
- Gratuite pour les enfants et les détenteurs du Pass Oslo

Source de l'information : www.khm.uio.no
Article rédigé par : Laëtitia
Copyright photo : Norvege-fr.com

Cet article a été écrit exclusivement pour Norvege-fr.com. Vous êtes autorisé à le diffuser uniquement partiellement et sous réserve d'ajouter le lien vers cette publication.

Tourisme : également à découvrir

Vos commentaires