Toutes les traditions norvégiennes - A la Une : Noël en Norvège - Norvège : les traditions norvégiennes

Norvege-fr.com

Histoire des Trolls

Loin au nord, là où le mauvais temps fait rage l'hiver, il existe une contrée longue et étroite. Vous y trouverez des forêts sombres aux lacs reflétant la lune, des fjords profonds entourés par de hautes montagnes aux sommets enneigés, de longs fleuves et des ruisseaux froids dévalant la pente des montagnes.

De nos jours, ce pays est couvert par la neige et la glace pendant six mois de l'année. Cependant, il y a très très longtemps, il y avait un énorme glacier qui recouvrait tout le pays pendant plusieurs millénaires. Petit à petit le climat se réchauffa et le glacier remonta peu à peu vers le nord. Les hommes du sud de ce glacier trouva ce pays magnifique et se sont considérés comme étant les premiers habitants. Ils s'établirent dans ce pays qu'ils appelèrent "Norvège". Eux mêmes étant appelés les "nordmenn" (les hommes du nord).

Cependant, il ne leur a pas fallut beaucoup de temps pour se rendre compte qu'il existait des créatures qui se cachaient dans les forêts... Quelles étaient donc ces étranges créatures ? Nul ne le savait mais les hommes pensaient qu'elles avaient des pouvoirs surnaturels et ils décidèrent de les appeler : Trolls !

Les Trolls sortaient de leur cachette seulement au coucher du soleil et disparaissaient avant que le soleil ne se lève. L'exposition au soleil pouvait leur être néfaste, en effet, ils pouvaient se transformer en pierre voir même éclater ! De temps en temps, certains d'entre eux oublaient de se cacher du soleil et on peut voir aujourd'hui à divers endroits, des formations rocheuses qui ressemblent étrangement à des trolls...

Les Trolls étaient visibles pendant les nuits de clair de lune ou pendant les nuits de tempête. Ce qui entrainait une grande frayeur à ceux se trouvant sur leur chemin !

A quoi ressemble un Troll ? Ils ont un nez long et crochus, quatre doigts, quatre orteils et la plupart d'entre eux ont une queue longue et touffue. Certains sont petits et d'autres sont géants. Certains récits parlent de trolls à deux voir trois têtes, certains ne possèderaient qu'un seul oeil, d'autres auraient la tête et le nez entièrement recouverts d'arbustes et de végétation en forme de mousse.
Bien que leur apparence soit effrayante, le Troll a aussi la réputation d'avoir bon caractère et d'être naïfs. La majorité des Trolls vivent pendant des siècles. Cependant, à cause du caractère très timide des Trolls, leur origine et leur mode de vie restent un mystère encore aujoud'hui. Leur faculté de changer de forme est l'une des nombreuses aptitudes surnaturelles des Trolls. Il est également déconseillé de mettre un Troll en colère car sa colère peut être sans limite ! Il est par conséquent très important de ne pas s'en faire un ennemi.

Il est très important d'avoir de bons rapports avec des Trolls car vous ne saurez jamais quand vous en rencontrez un... La prochaine fois que vous irez dans les forêts sombres de Norvège, rappelez-vous qu'ils ne voudront pas vous faire du mal mais faites attention car au crépuscule, vous ne serez peut être plus seul... ou avec un Troll !

Theodor Kittelsen, l'illustrateur des Trolls norvégiens

Theodor Kittelsen (1847 - 1914) est reconnu dans son propre pays ainsi qu'à l'étranger comme l'un des premiers illustrateurs de contes de fées de Norvège, ainsi que comme l'artiste à l'origine des plus célèbres images de Troll illustant les contes populaires recueillis par Asbjørnsen et Moe. Son ami, le peintre Christian Skredvig, le surnommait en plaisantant le "Grand Peintre des Trolls". Les observations sur le monde féérique de l'enfance perdue ainsi que sur la marque indélébile laissée par les illustrations des contes populaires et histoires de troll de Kittelsen sur des générations d'enfants norvégiens sont extraites de la biographie de Kittelsen rédigée en 1959 par Odd Hølaas, et intitulée "Den norske faun".

Theodor Kittelsen est né dans la ville côtière de Kragerø et a commencé sa carrière de dessinateur à un très jeune âge. Mais les parents du jeune Theodor voyaient d'un mauvais oeil que leur fils devienne un peintre, illustrateur ou sculpteur. Ils l'envoyèrent à Arendal comme apprenti auprès d'un horloger allemand appelé Stein. Heureusement pour Kittelsen, Stein a reconnu de suite son talent artistique et le mit en relation avec l'un des hommes le plus riche de Arendal, Diedrik Maria Aall. Après quelques ses études à l'Académie de Dessin de Kristiana, Kittelsen est parti pour Munich. Quelques années passées à Munich et à Paris, Kittelsen revint en Norvège en 1880. Avec sa femme et ses neuf enfants, ils habitèrent aux quatre coins de la Norvège. En 1900, ils emménagèrent dans la ferme de Lauvlia à Sigdal où il dessina de nombreuses illustratios des recueils de contes populaires norvégiens d'Asbjørsen et Moe.

Quelques illustrations de Theodor Kittelsen

Contes de Trolls ( Extrait des Contes de Norvège par Asbjørsen & Moe)

Le Troll de la Forêt
"Les bois, leur sauvage monotonie, ont laissé leur empreinte en nous, qui ne faisons plus qu'un avec la nature. Nous l'aimons pour ce qu'elle est, avec sa puissante mélancolie.
Enfants, nous avions l'habitude de lever la tête vers les sapins et les pins bruissants, en suivant des yeux leurs puissants troncs. Nous grimpions dans les branches noueuses jusqu'aux sommets ondoyants et bruissants, perdus dans l'immensité bleue.
Lorsque le soleil se couchait, la solitude et la sérénité enveloppaient les grands marécages, et un profond silence régnait. On avait l'impression que les bois n'osaient pas respirer, comme s'ils étaient couchés dans l'attente de quelque chose, calmes et silencieux. Alors nos coeurs se mettaient à cogner. Nous voulions plus, nous demandions en suppliant des aventures, sauvages et excitantes, pour les pauvres enfants que nous étions.
Et la forêt nous donnait une aventure.
Elle approchait calmement et furtivement, avec la démarche douce et silencieuse d'un chat.
Tout ce qui était immobile comme la pierre, commençait à bouger.
Au loin, un rocher bougeait, inspirant la crainte et la peur. Il avait des yeux, se mettait à bouger, marchait en silence droit vers nous. Et nous frémissions de joie, nous adorions çà !
C'était le Troll de la forêt. Son oeil unique laissait transparâitre toute l'horreur et la frayeur, l'or et les trésors que réclamait notre imagination enfantine.
Nous voulions être terrifiés par lui, et nous voulions lui résister. Petits comme nous étions, nous voulions le taquiner, le tailler en pièces et voler son or. Mais surtout, nous voulions arracher l'oeil brillant de son front. Qui aurait cru que le troll de la forêt, si laid, pouvait posséder un tel oeil ? "


Pour trouver quelques ouvrages sur les Trolls, rendez vous sur notre rubrique "Littérature".

Quelques Trolls...

Article rédigé par : Norvege-fr.com
Copyright Photos : non connue

Cet article "Tradition" a été écrit gracieusement et exclusivement pour Norvege-fr.com. Vous êtes autorisé à la diffuser uniquement partiellement et sous réserve d'ajouter le lien vers cette publication.

Vos commentaires