Toutes les traditions norvégiennes - A la Une : Halloween : à l'origine la fête du Nouvel An celte - Norvège : les traditions norvégiennes

Norvege-fr.com

Journée historique et fête nationale

Les États-Unis fêtent le 4 juillet, date de leur déclaration d'indépendance. Pour les Français, c'est le 14 juillet, la prise de la Bastille et la chute de l'Ancien Régime. En Norvège, le 17 mai est jour de fête nationale. Le 17 mai 1814 marque en effet la déclaration d'indépendance et la victoire du constitutionnalisme.

Le Bunad

Le Bunad est au goût du jour. Outre le fait qu’une encyclopédie entière est sortie sur le costume folklorique norvégien, ce sont les hommes qui le mettent à l’honneur aujourd’hui. les Éditions "Damm & Søn" ont sorti une encyclopédie en trois volumes entièrement consacrée au bunad : "Norsk bunadleksikon" . Il aura fallu trois ans et 1 100 pages pour regrouper et synthétiser tous les détails de confection du bunad, et ce dans les moindres nuances des costumes régionaux et samés.

[/center]
- De plus en plus le bunad devient aussi l’apparat des hommes. Et cela les rend sexy : fesses ornées de pièces de cuir, les muscles des mollets bien serrés dans des bas de laine tricotés main, une chemise d’un blanc étincelant sur un poitrail ferme, veste cintrée et le tout agrémenté de boutons cliquetants et de pendentifs en argent en passant par les chaussures à boucle et pourquoi pas un couteau dans son étui pendant à le ceinture.
Les hommes aiment, les femmes jubilent . Ainsi vêtu l’homme se sent revivre, il devient un homme, un vrai : Un Norvégien. Peu importe les 25 000 couronnes, le jeu en vaut la chandelle. Dans les boutiques à Oslo il est le vêtement phare celui que veut chaque Norvégien. Il se vend désormais plus de bunad pour hommes que pour femmes.

Cet engouement viendrait, selon les spécialistes, de la tendance individualiste dont souffre la société. L’homme veut se montrer, être unique. Paradoxalement ce sont ceux qui l’ont critiqué et ironisé par le passé qui l’arborent fièrement aujourd’hui : Les jeunes et les citadins. Chaque Norvégien veut son bunad, son propre style. Où peut être la mode a t-elle été lancée par Ari ? Ou Morten Harket (Photo ci-contre) ? Ou bien encore Arne Hjeltnes, Jostein Flo, Kjell Magne Bondevik ou d’autres personnalités solides qui ont su montrer l’exemple habillés en bunad ? Ou peut être est-ce tout simplement un besoin de sécurité dans un monde en proie à la menace terroriste et où le retour vers les traditions et le folklore rassure.

Prenons l’exemple de Michael Steinfeld, 39 ans, ingénieur conseil que nous avons rencontré lors de l’essayage de son tout premier bunad : ‘j’en rêve depuis près de quinze ans’. Il sourit fièrement à l’image que lui renvoie le miroir et explique la valeur de 25 000 Nok de son bunad venu du Nordfjord : La première occasion de le porter sera bien sûr le 17 Mai mais aussi les trois mariages de cet été. C’est une question d’appartenance familiale et avoir un habit qui raconte autant de choses c’est plus excitant qu’un simple complet.

La Fête Nationale est la journée privilégiée pour porter le bunad. Le centre d’Oslo grouille d’armateurs, d’hommes d’affaires et de fils à papa en bunad. Selon Norsk Gallup les statistiques montrent que 40,2 % des gens qui ont un salaire de moins de 100 000 couronnes par an, possèdent un bunad contre seulement 23,2 % de ceux qui gagnent 300 000 couronnes.

Le bunad ne parle pas seulement de géographie ou de lien du sang, il peut aussi signifier que tu te rapproches plus des partis politiques de gauche que du Parti du Progrès. 49,5 % des électeurs des partis de gauche possèdent un bunad, contre 17,5 pour ceux du Parti du Progrès. Les Chrétiens Démocrates quant à eux n’en ont qu' à 31 %.

Lorsque l’on interroge Peter Løchstøer, jeune, styliste, employé à l’atelier de confection du Norsk Folkemuseum, mais qui n’a pas de bunad, voici ce qu’il répond : "Je n’en ai jamais vraiment eu envie. Mais c’est bon de voir cet engouement. Le bunad fait partie de la tradition norvégienne il est spécial et unique, et c’est bien selon moi que l’on cherche à le préserver. Il est impossible d’aligner les bunad sur un même modèle. Il ont tous leur identité propre. Les gens doivent choisir le bunad qu’ils aiment. Je n’aime pas ce courant de mode ni cette sorte de ‘politique de bunad’. Il serait inconvenant de rallonger le bunad de deux centimètres sous prétexte d’une règle. Le plus important s’est d’être bien et de paraître bien".

Les avis sont partagés sur le bunad. Certains, comme Jon Almaas, qui en porte un depuis un an, déclare ne pas trop savoir l’attitude à adopter lorsque ‘il porte le bunad. Peut-il fumer ? Chanter fort ? les gens le voient il comme robuste ?

D’autres au contraire n’ont aucun doute : Plutôt devenir héroïnomane que porter le bunad. C’est en ces termes que s’exprime Erling Fossen. Le bunad est selon lui le symbole d’une vilaine interprétation étroite d’esprit et nationaliste. Que certains le portent, oui, pourquoi pas,ça leur sert de corset et c’est pratique quand on commence à prendre ici ou là…Il ne pense pas qu’il y ait une quelconque idée de sécurité à s’enfermer dans un bunad. C’est une sorte d’idéalisation du passé qu’il ne comprend pas. Et pour les femmes ? ‘ah la c’est divinement beau ! Les femmes savent se parer. Mais lorsque les hommes se montrent comme des paons empaquetés ça craint, selon moi.’ Alors pas de bunad pour lui le 17 mai ? "Non, je ne fête pas le 17 mai, je pars…

Par Moonlight pour Norvege-fr.com

Les Russ

Les « Russ » Une semaine avant le 17 mai et quelques jours après la fin des examens scolaires, on croise les « Russ ».
« Samedi soir, la Norvège policée éclate son corset serré de moralisme luthérien. L'alcool pour l'alcool. Tout le centre des villes titube dans la nuit chaude. Ce soir, Mr Hyde est de sortie. Dans les rues, d'étranges camions au toit de maisonnette, et plate-forme blanche, sillonnent la ville. Les " Russ "... ».
[/center]
« Le Russ est jeune, rouge et saoul. Même en semaine. Nouveau diplômé, il a un mois de liberté. Il boit toute la journée, casse ce qu'il veut, puis repart dans ces étranges voitures qu'il a louées et payées en les couvrant de publicité et de dessins pornos. Quand les Russ bleus (les économistes) rencontrent les Russ rouges (tous les non-économistes), ils se battent. Puis boivent. Rite initiatique, conseil de révision de l'alcool : tous les samedis de sa vie, le Russ sera appelé à faire ses classes, de 19 h à 1 h du matin, dans un pub. » (F. Camé, Libération)

Tout commence le 16 Mai

En Norvège, la célébration de l'indépendance commence le 16 mai au soir ! Les norvégiens finissent le travail tôt afin de rejoindre sa famille et ses amis autour d'un barbecue... Le défilé du 17 Mai n'est pas du tout militaire la différence de la France.

Il est compose de trois défilés :
- le défilé des enfants a lieu le matin. Tous les enfants des écoles défilent habillés de leur plus beaux costumes traditionnels, accompagnés d'un orchestre scolaire.
- le défilé des associations: sportives, techniques, humanitaires...
- le défilé des Russ, ceux qui ont eu leur BAC.
[/center]
Le cortège à Oslo se passe essentiellement dans la rue Karl Johans en passant devant le palais royal ou la famille royale ne manque pas de saluer tous les participants du défilé. Il y a des jeux pour les enfants et un stand où on trouve du café, des gâteaux, des hot-dogs et des boissons non-alcoolisées. Après les activités scolaires, les festivités continuent dans le centre ville, les gens viennent de partout pour se rencontrer. La nuit, il est commun de rejoindre ses amis et ses voisins pour continuer la fête soit chez quelqu'un, soit dans une cour de récréation voisine, ou dans les rues...

Repas de fête pour une journée exceptionnelle !

Repas de fête pour une journée exceptionnelle !

Le 17 mai est synonyme de fersk laks og jordbær ! Traduit, cela fait donc Saumon frais et fraises en dessert.

Le kransekake (en photo) est un gâteau traditionnel norvégien et danois. Il est généralement consommé lors d'occasions spéciales comme les mariages, baptêmes, Noël, la Saint-Sylvestre ou encore la Fête Nationale. Le Kransekake prendre la forme d'une série d'anneaux en couches les unes sur les autres pour former un cône en pente raide. Il est à base d'amandes, de sucre et de blancs d’œufs (pâte d'amande). Le kransekake idéal est dur au toucher, mais doux et moelleux à déguster... Découvrez nos recettes sur la rubrique dédiée de Norvege-fr.com

NASJONALSANGEN - Hymne national norvégien !

En 1864, Bjornstjerne Bjornson a achevé le lyrique de l'hymne national norvégien : "Ja, vi elsker dette landet" (Oui, nous aimons ce pays). Il a été écrit pour le 50ème anniversaire de la Constitution. Certains disent qu'il était à Eidsvoll le 17 mai 1864 il a chanté pour la première fois, tandis que d'autres prétendent qu'il était devant le Palais à Christiania (Oslo).

Indépendamment d'où on l'a d'abord entendu, il est devenu très populaire rapidement. C'est devenu une partie des livres de lecture dans les écoles dans tout le pays et a été chanté par les enfants aux parades d'enfants organisées par Bjornson le 17 mai.
Ja, vi elsker dette landet
som det stiger frem,
furet, værbitt over vannet
med de tusen hjem, -
elsker, elsker det og tenker
på vår far og mor
og den saganatt som senker
drømme på vår jord

Norske mann i hus og hytte,
takk din store Gud!
Landet ville han beskytte,
skjønt det mørkt så ud.
Alt hva fedrene har kjempet,
mødrene har grett,
har den Herre stille lempet,
så vi vant vår rett.

Ja, vi elsker dette landet
som det stiger frem,
furet, værbitt over vannet
med de tusen hjem.
Og som fedres kamp har hevet
det av nød til seir,
også vi, når det blir krevet,
for dets fred slår leir. [/center]

Le drapeau Norvégien

Le Symbolisme des couleurs du drapeau :
D'après Fredrik Meltzer, le drapeau doit contenir la croix Chrétienne. Les pays avoisinants (Suède, Filande, Danemark) ont le meme symbole. Plusieurs pays libres ont employé les couleurs bleu, blanc et rouge dans leurs drapeaux. En 1905, c'est devenu le Drapeau norvégien officiel !
En Norvège, vous êtes libres de hisser le drapeau chaque fois que vous voulez.

Article rédigé par : Norvege-fr.com
Copyright Photos : non connue

Cet article "Tradition" a été écrit gracieusement et exclusivement pour Norvege-fr.com. Vous êtes autorisé à la diffuser uniquement partiellement et sous réserve d'ajouter le lien vers cette publication.

Vos commentaires