Norvege-fr.com

Evasion au coeur de la Norvège
Nous sommes le Mar Déc 12, 2017 12:47 am

Heures au format UTC




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 58 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: Mar Juil 01, 2014 2:46 pm 
Hors ligne

Inscription: Lun Juin 02, 2014 7:56 pm
Messages: 10
Localisation: Sarraltroff
Bonjour,
Voilà, je suis pas trop calé en litterature (A part Gunnar Staalesen) et cinéma Norvegien et j' aimerai vraiment corriger ces lacunes en ces matières donc y aurait il de bonnes âmes pour me conseiller ? ( tout ça en langue Française, parce que à part bonjour, au revoir et merci le norvègien est une langue encore inconnue pour moi, pour l' instant )
Est ce qu' il existe un ( ou des ) auteur(s) dont les livres traiteraient de la ruralité et de la nature en Norvège ? Un genre de Christian Signol Norvègien ?
Pour le cinéma / DVD, peut importe les styles...

Un grand merci d' avance pour votre aide,
Franck.


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Mar Juil 01, 2014 9:50 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Oct 05, 2004 4:43 am
Messages: 1944
Localisation: 70° N
Hei Franck !

Le premier auteur qui me vient à l'esprit et à conseiller est évidemment Knut Hamsun !

_________________
Quelques photographies : www.trollimage.fr


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Mar Juil 01, 2014 10:04 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Mai 31, 2009 8:08 pm
Messages: 3007
Localisation: France : Toulouse-Ariège
Hum je viens me greffer sur ce fil, j'aimerais lire des livres norvégiens en Français sur la vie rurale passée ou présente, genre Pagnol, Daudet, Genevoix...
Avec bien sûr une forte représentativité de la pêche et du commerce maritime !

_________________
Torskangerpollen sur l île de Vågsøy (Måløy), coup de cœur 2012
Image
å Å æ Æ ø Ø


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Mer Juil 02, 2014 10:28 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Mai 31, 2009 8:08 pm
Messages: 3007
Localisation: France : Toulouse-Ariège
Hamsun il a un peu trempé son biscuit dans le nazisme, mais bon comme des millions d'Allemands aussi.

_________________
Torskangerpollen sur l île de Vågsøy (Måløy), coup de cœur 2012
Image
å Å æ Æ ø Ø


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Mer Juil 02, 2014 2:08 pm 
Hors ligne

Inscription: Lun Juin 02, 2014 7:56 pm
Messages: 10
Localisation: Sarraltroff
Tout le monde fait des erreurs, même Benoit XIV était dans les jeunesses Hitlériennes... ça n' enlève peut être pas son talent. En tout cas merci à toi Kveite pour l' info !!! :-O


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Mer Juil 02, 2014 2:58 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Oct 05, 2004 4:43 am
Messages: 1944
Localisation: 70° N
Iksarfighter a écrit:
Hamsun il a un peu trempé son biscuit dans le nazisme, mais bon comme des millions d'Allemands aussi.


Classique...Même si il a déconné dans la fin de sa vie, son oeuvre est exceptionnelle et c'est lourd de toujours faire le lien.
Ses livres sont vraiment à découvrir et à lire ! :-O

_________________
Quelques photographies : www.trollimage.fr


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Mer Juil 02, 2014 4:38 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Mai 31, 2009 8:08 pm
Messages: 3007
Localisation: France : Toulouse-Ariège
En été 2009, je me suis trouvé par le plus grand des hasard à l'inauguration du Hamsusenteret à Oppeid. C'est là que j'avais photographié Mette Merit.

Vers Vaga en stop, mon conducteur m'avait aussi montré la maisonette où il était né.

_________________
Torskangerpollen sur l île de Vågsøy (Måløy), coup de cœur 2012
Image
å Å æ Æ ø Ø


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Jeu Déc 03, 2015 6:15 pm 
Hors ligne

Inscription: Mer Aoû 26, 2015 1:43 pm
Messages: 269
Ça dépend bien sûr des goûts de chacun mais pour moi les deux auteurs norvégiens incontournables sont Knut Hamsun et Tarjei Vesaas (pas de jaloux : un pour le bokmål, un pour le nynorsk !)
Bien que publié en 1890, La Faim de Hamsun est fondateur du roman du XXe siècle. Personnellement, je préfère la traduction plus poétique de Georges Sautreau me semble-t-il à celle plus littérale de Régis Boyer. Mes autres titres préférés du même : Mystères , Un vagabond joue en sourdine, Le Dernier chapitre (à l'humour grinçant et désespéré)...
Pour Vesaas, Le Palais de glace bien sûr et surtout le chef-d'oeuvre Les Oiseaux...
En ce qui concerne l'engagement de Hamsun pour l'Axe, le sujet reste encore un peu tabou en Norvège, peut-être même plus aujourd'hui qu'il y a trente ou quarante ans. Le même phénomène est un peu identique en France pour les écrivains de la Collaboration.
Pourtant, aucune trace de racisme ni d'antisémitisme chez Hamsun ou dans son oeuvre. L'explication de son engagement se trouve peut-être dans l'un de ses premiers livres, Fra det moderne Amerikas Aandsliv dans lequel il exprime toute son aversion, son profond dégoût pour l'esprit de lucre, l'affairisme, le commerce, la course à la réussite, le règne de l'argent, le progrès, le matérialisme, le mauvais goût, et, déjà, la mondialisation méprisante des cultures qu'il croit percevoir dans la société anglo-saxonne et contre laquelle il a pu espérer que l'Allemagne serait un rempart...
Prix Nobel de littérature en 1920, il a eu une influence considérable sur la littérature mondiale et sur des auteurs aussi différents que Franz Kafka, Thomas Mann, Henry Miller, Gorki...


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Sam Déc 05, 2015 7:21 am 
Hors ligne
Traducteur / Traductrice
Traducteur / Traductrice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Aoû 18, 2008 7:21 pm
Messages: 2453
Localisation: Littoveralt
C'est pas donné à tout le monde de les lire facilement dans le texte ces auteurs du début XXème. Moi qui aime bien Sigrid Undset (autre prix Nobel de littérature norvégien) j'ai beaucoup galéré pour m'y retrouver au début dans son riksmaal, c'était quasiment encore du dansk-norsk, et même aujourd'hui je ne la lis pas aussi à l'aise qu'un auteur moderne.

_________________
:neige


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Sam Déc 05, 2015 12:18 pm 
Hors ligne

Inscription: Mer Aoû 26, 2015 1:43 pm
Messages: 269
Oh, tous les titres cités je les ai quand même d'abord lus en français (puisque c'est ce que demandait Skog57) avant de tenter de les déchiffrer en norvégien !


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Jeu Déc 24, 2015 4:34 pm 
Hors ligne

Inscription: Mer Aoû 26, 2015 1:43 pm
Messages: 269
Sur YouTube un classique du cinéma norvégien en VO, Den hemmelighetsfulle leiligheten de Tancred Ibsen, 1948 :
https://m.youtube.com/watch?v=GfLwpEeRxSs
Un vieux garçon, timide, coincé, chef de bureau étriqué et moqué par ses subordonnées, achète en l'état un appartement ayant appartenu précédemment à un artiste aujourd'hui décédé.
L'appartement avec ses œuvres d'art, ses masques, son mobilier, et sa décoration baroque "flamande-italo-mauresque-espagnole" est extrêmement étrange, inquiétant même, met mal à l'aise...
Le vieux garçon découvre un jour dans un tiroir secret des lettres d'amour de la maîtresse du précédent propriétaire. Cela le renvoie à son adolescence et à sa découverte trouble de la sexualité au travers, déjà dans une cachette secrète de l'appartement de ses parents, de lettres et textes érotiques...
Il fera bientôt connaissance de cette femme, extrêmement séduisante, qui avait conservé une clé de l'appartement de son amant et était venue récupérer les lettres.
Finalement, après un malentendu, ils s'uniront, et la jeune femme permettra au vieux garçon de se libérer peu à peu et à prendre confiance en lui.
Le film, teinté d'un freudisme moins caricatural que chez Hitchcock, est lui-même dans sa forme, fascinant et étrange, -il aura été sans doute incompris lors de sa sortie-, avec ses longs soliloques déroutants.
Bien évidemment, l'appartement, avec tous les souvenirs, les secrets et mystères qu'il renferme est une métaphore de l'inconscient et la rencontre avec la femme, celle du travail analytique...


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Ven Déc 25, 2015 12:26 pm 
Hors ligne

Inscription: Mer Aoû 26, 2015 1:43 pm
Messages: 269
skog57 a écrit:
Tout le monde fait des erreurs, même Benoit XIV était dans les jeunesses Hitlériennes...


Josef Ratzinger n'a pas eu franchement le choix : en 1943 en Allemagne, l'enrôlement de tous les jeunes dans la HJ était un peu obligatoire !


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Ven Jan 01, 2016 9:02 am 
Hors ligne

Inscription: Mer Aoû 26, 2015 1:43 pm
Messages: 269
Sur YouTube encore https://m.youtube.com/watch?v=8EzRN4vTJzE , : Himmel og helvete de Øyvind Vennerød (1969)

C'est un film qui se voulait à visée pédagogique, comme on en faisait à l'époque (1969), censé attirer l'attention sur les dangers du cannabis. A ce titre, il peut être considéré comme un document sociologique.
Parce qu'ils ont un jour fumé chez des amis un joint, deux adolescents, Eva et Arne, vont devenir complètement accrocs et ne penseront plus qu'à la drogue. Eva ne fera plus rien en cours, fuguera, se prostituera et finira en psychiatrie. Sa mère mourra de chagrin, son père deviendra assassin. Arne volera sa mère et se défenestrera. Vous avez compris les jeunes ? Ne touchez jamais au cannabis !!
Malgré tous ses défauts j'aime bien ce film parce qu'il décrit Oslo telle que je l'ai encore connue et à cause de la musique d'Egil Monn-Iversen : on y voit les débuts de Inger Lise Andersen-Rypdal !


Dernière édition par oiseaulys le Mar Jan 05, 2016 6:52 pm, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Mar Jan 05, 2016 3:54 pm 
Hors ligne

Inscription: Mer Aoû 26, 2015 1:43 pm
Messages: 269
Hier soir, je me suis regardé en VO sans sous-titres Stompa forelsker seg de Nils-Reinhardt Christensen. Bon, je concède volontiers que ce n'est pas du grand cinéma, mais c'est toujours pour moi l'occasion d'écouter parler en norvégien !
C'est le troisième volet de la série des quatre Stompa, le premier en couleur.
Stein Oskar Magell Paus Andersen, dit Stompa, a maintenant dix-sept ans (on n'est pas sérieux quand on a dix-sept ans ! ) et s'intéresse à bien d'autres choses que ses farces d'adolescent des précédents épisodes. Il est tombé amoureux de la belle Nel-Shaiba, danseuse du ventre et diseuse de bonne aventure à la fête foraine du village.
Surprenant comme ce film tout public nous montre Stompa la nuit, dans son lit de pensionnat, contemplant à la lueur d'une lampe électrique, pendant que le dortoir dort, la photo (un peu dénudée mais pas trop) de la belle Nel-Shaiba, sans aucune arrière pensée, et évoque sans aucune malice les affres de la sexualité et du désir chez l'adolescent. Le film date de 1965, et la manière dont le sujet est traité est très loin de celle d'un Pascal Thomas qui envoyait à peu près à la même époque ses Zozos chercher des sensations... en Suède !
A noter également le rôle de Rolf Just Nilsen, qui était plutôt un chansonnier, faire une étonnante imitation de Gisle Straume.
https://m.youtube.com/watch?v=zht14AYPaFU


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Leif Juster
MessagePosté: Mar Jan 05, 2016 8:30 pm 
Hors ligne

Inscription: Mer Aoû 26, 2015 1:43 pm
Messages: 269
Leif Juster tient une place toute particulière dans l'histoire du cinéma norvégien. D'abord et avant tout artiste de cabaret, il fut l'une des figures les plus populaires du cinéma norvégien entre 1940 et 1980. On pourrait le comparer un peu à ce que fut Bourvil en France.
Bien qu'à ses débuts je trouve personnellement que son côté franchement "swing" et le duo loufoque et surréaliste qu'il formait avec Ernst Diesen évoquent également Charles Trenet et Johnny Hess ou les Marx Brothers et peut être considéré comme une préfiguration d'Abbott et Costello...
Sa diction très particulière et le timbre de sa voix, souvent imitée, fait penser à Jean Tissier.
On peut le découvrir sur YouTube dans Den forsvundne pølsemaker et Bussen ainsi que dans de nombreux sketches. Lors de sa mort en 1995, un hommage solennel lui fut rendu dans toute la Norvège.


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 58 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante

Heures au format UTC


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Bing [Bot] et 11 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com