Norvege-fr.com

Evasion au coeur de la Norvège
Nous sommes le Mer Oct 18, 2017 1:48 am

Heures au format UTC




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 19 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Littérature
MessagePosté: Ven Jan 29, 2016 6:24 am 
Hors ligne

Inscription: Mer Aoû 26, 2015 1:43 pm
Messages: 269
Je viens de recevoir Børn av tiden (en norvégien) de Knut Hamsun. Je l'avais lu en français il y a longtemps et je voulais vérifier certaines choses concernant les choix du traducteur (Régis Boyer), notamment ce que je considérais comme certaines lourdeurs de style ou maladresses ("Enlevez-la-lui").
Il s'agit d'une vieille et belle édition d'avant-guerre.
Or, je m'aperçois que la ponctuation, les points de suspension, le tiret de dialogue, répond aux normes anglaises (le tiret utilisé comme point de suspension plutôt que comme signe de dialogue, le point de suspension suivi d'un point final en fin de phrase). Cela ne m'était jamais apparu auparavant.
Aujourd'hui, d'après les livres plus récents que j'ai pu lire, les Norvégiens utiliseraient plutôt la ponctuation selon les normes françaises : tiret en début de dialogue, point de suspension jouant lui-même le rôle de point final. Jon Michelet utilise aussi le tiret comme un signe entre la virgule et la parenthèse, comme le font certains auteurs français.
Quelles sont les règles ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Littérature
MessagePosté: Sam Jan 30, 2016 2:03 pm 
Hors ligne

Inscription: Mer Aoû 26, 2015 1:43 pm
Messages: 269
Knut Hamsun écrivait en riksmål "børn" pour "barn"( et même plutôt "barna") Mais comment les gens prononçaient réellement à l'époque (début du XXe siècle) ? Comment est on passé de "børn" à "barn" ? Børn fut-il un pluriel de barn ? Est-ce que l'orthographe a suivi un changement de prononciation ou l'inverse ? Et y a t-il des gens qui prononceraient aujourd'hui "børn" ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Littérature
MessagePosté: Dim Jan 31, 2016 7:38 pm 
Hors ligne
Traducteur / Traductrice
Traducteur / Traductrice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Aoû 18, 2008 7:21 pm
Messages: 2449
Localisation: Littoveralt
Non, cela n'a jamais été un pluriel, et quant à la prononciation en cherchant bien au fond d'une vallée tu trouveras toujours quelqu'un qui prononce de façon bizarre.
le phénomène est simplement lié au fait que l'élément discriminant du vocabulaire dans la quasi-totalité des langues, ce sont les consonnes. Les voyelles ont toujours été du remplissage, à tel point qu'elles n'étaient pas notées dans certaines langues anciennes (l'hébreu...) et que d'autres ont connu ou connaissent encore le phénomène de l'alternance vocalique (lié à la morphologie: déclinaisons, conjugaisons, ou lié à l'évolution des mots).
Tu as de même sne qui est devenu snø, nu qui est devenu nå, etc...
Ces mots sont encore compris et utilisés à l'écrit par des gens de style très "old-school" et conservateurs (j'en connais) Mais à l'oral ils évitent, ça ferait carrément pédant ou déphasé. Sauf efter pour etter, ça s'entend encore, et des choses du genre. Mais ça "marque" drôlement celui qui l'emploie.
Ensuite dans les poésies et chansons, ça pullule, mais là ça s'explique, et s'est charmant du coup.

_________________
:neige


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Littérature
MessagePosté: Lun Fév 01, 2016 5:43 am 
Hors ligne

Inscription: Mer Aoû 26, 2015 1:43 pm
Messages: 269
Un grand merci pour ces explications. J'avais pu imaginé un moment que børn ait pu avoir été un pluriel de barn, parce que Régis Boyer traduit ce mot par "enfants" (au pluriel) et qu'il est généralement très scrupuleux à traduire le plus fidèlement, quitte même à parfois malmener un peu le français...
Quant à "efter", tu as anticipé ma question, à savoir si la f était muette ou était prononcée. Merci.
Très bonne journée à toi.


Dernière édition par oiseaulys le Lun Fév 01, 2016 5:53 am, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Littérature
MessagePosté: Lun Fév 01, 2016 5:51 am 
Hors ligne

Inscription: Mer Aoû 26, 2015 1:43 pm
Messages: 269
Encore un petite question : j'ai entendu dire qu'en nynorsk on n'utilisait jamais le génitif en s...
Est-ce exact ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Littérature
MessagePosté: Mar Fév 02, 2016 8:09 am 
Hors ligne
Traducteur / Traductrice
Traducteur / Traductrice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Aoû 18, 2008 7:21 pm
Messages: 2449
Localisation: Littoveralt
oiseaulys a écrit:
J'avais pu imaginé un moment que børn ait pu avoir été un pluriel de barn, parce que Régis Boyer traduit ce mot par "enfants" (au pluriel)


Je suppose que c'est parce que le mot était un pluriel indéfini, et dans ce cas, puisque c'est un neutre d'une seule syllabe, il n'y a pas de différence entre singulier et pluriel.

et barn (børn)
flere barn (børn)

Au pluriel défini (pour être complet) : barna (les enfants)

La difficulté étant que le norvégien emploie beaucoup moins souvent le défini que le français, de sorte qu'on ne peut pas traduire automatiquement.
Norske landskaper er vidunderlige : en français on dit "les paysages norvégiens sont merveilleux". En norvégien en revanche on ne dit de norske landskapene que si on sait de quels paysages on parle... c'est presque un démonstratif.

Ce sont des généralités que je dis là, en fait l'usage est très nuancé. C'est avec la fréquentation de la langue qu'on en vient à savoir comme par réflexe ce qu'il convient de dire, beaucoup plus qu'en élaborant des règles compliquées.

_________________
:neige


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Littérature
MessagePosté: Mar Fév 02, 2016 8:13 am 
Hors ligne
Traducteur / Traductrice
Traducteur / Traductrice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Aoû 18, 2008 7:21 pm
Messages: 2449
Localisation: Littoveralt
oiseaulys a écrit:
Encore un petite question : j'ai entendu dire qu'en nynorsk on n'utilisait jamais le génitif en s...
Est-ce exact ?

Eh bien non. C'est tout à fait possible, même si c'est moins répandu qu'en bokmål. La littérature en nynorsk en témoigne.
Mais à l'oral il semble que les locuteurs du nynorsk préfèrent y substituer d'autres formes. C'est du moins ce que dit cette page du språkrådet à laquelle je te renvoie, n'étant pas un spécialiste du nynorsk...
Il me semble aussi (mais je n'y ai jamais fait attention vraiment) qu'en bokmål à l'oral, dans la conversation courante et familière, on l'utilise assez peu finalement.

_________________
:neige


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Littérature
MessagePosté: Dim Fév 07, 2016 8:52 pm 
Hors ligne

Inscription: Mer Aoû 26, 2015 1:43 pm
Messages: 269
Merci beaucoup Snøball pour toutes les précisions que tu donnes. Par rapport à ce que tu dis sur l'emploi de l'article défini en norvégien, j'avais bien ressenti, par la fréquentation des auteurs, ce que tu expliques. Il m'a souvent semblé qu'en norvégien, l'article pouvait être ainsi sous-entendu (alors qu'il est quasi obligatoire en français...) C'est pourquoi, j'avais été très circonspect lorsque Boyer avait traduit Sult par "Faim", se démarquant des deux traductions précédentes, celle de 1895 et celle de 1926 (cette dernière, celle de Sautreau, étant d'ailleurs pour moi la meilleure des trois, en tous cas la plus poétique)


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Littérature
MessagePosté: Mar Fév 09, 2016 6:06 am 
Hors ligne

Inscription: Mer Aoû 26, 2015 1:43 pm
Messages: 269
Et merci pour la très intéressante page du Språkrådet !


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Littérature
MessagePosté: Mer Mar 02, 2016 5:11 am 
Hors ligne

Inscription: Mer Aoû 26, 2015 1:43 pm
Messages: 269
Comment s'inscrit le dramaturge Henrik Ibsen (1828-1906) dans l'Histoire de la littérature et de l'art en Europe du Nord au 19ème siècle? Existe-t-il un imaginaire nordique ? Comment ce dernier est-il retranscrit au creux de son œuvre ? Deuxième volet de voyage littéraire scandinave ...

Quel est le rapport d’Ibsen avec ce Nord dont il est à la fois le fils et l’un des étendards… lui qui a vécu 27 années en exil ? C’est ce dont nous parlons aujourd’hui avec Frédérique Toudoire Surlapierre, auteure de différents essais parmi lesquels L’Imaginaire nordique, publié en 2005 aux éditions L’Improviste. Avec elle nous allons observer "âmes scandinaves, toujours masquées, ce qui fait pour nous, disait Régis Boyer, leur irritante fascination".


France Culture : http://www.franceculture.fr/emissions/l ... e-nordique


Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Littérature
MessagePosté: Mer Mar 09, 2016 5:44 am 
Hors ligne

Inscription: Mer Aoû 26, 2015 1:43 pm
Messages: 269
Je n'avais jusqu'alors jamais lu Ibsen en norvégien. Je viens de lire ces jours-ci Hedda Gabler. Et j'ai été extrêmement surpris de la facilité avec laquelle j'ai pu comprendre le texte. Évidemment, le théâtre, c'est du langage parlé qui ne s'embarrasse pas des descriptions (ou de descriptions psychologiques) du roman. Finalement, le théâtre c'est peut-être une bonne méthode pour entrer dans une langue... Bien plus que le roman... (?)


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Littérature
MessagePosté: Ven Mar 11, 2016 8:54 pm 
Hors ligne
Traducteur / Traductrice
Traducteur / Traductrice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Aoû 18, 2008 7:21 pm
Messages: 2449
Localisation: Littoveralt
J'avoue n'avoir pas essayé, à ma grande honte. :roll:

_________________
:neige


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Littérature
MessagePosté: Dim Mar 20, 2016 8:12 am 
Hors ligne

Inscription: Mer Aoû 26, 2015 1:43 pm
Messages: 269
J'aurais beaucoup aimé parler de ma dernière découverte littéraire mais je ne sais pas si je peux : cet auteur écrit en suédois et non en norvégien ! Il s'agit de Harry Martinson (1904-1978). C'est l'écrivain des errants, des chemineaux, des vagabonds... Et lui même a été un vagabond, surtout d'ailleurs sur les routes de Norvège...
Il reçut le prix Nobel de littérature en 1974. Il est mort peu après, des suites de graves blessures qu'il s'est lui-même volontairement infligées avec des ciseaux nous disent les biographies (!?)
J'ai acheté tout ce qu'on pouvait trouver de lui en France, mais je vais essayer de le lire en version originale, en suédois...
Il faut d'ailleurs que je m'inscrive à la bibliothèque Nordique, rue Valette, mais je ne trouve jamais le temps de le faire... J'ai une liste longue comme ça d'ouvrages à consulter !


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Littérature
MessagePosté: Dim Mar 20, 2016 9:11 pm 
Hors ligne
Traducteur / Traductrice
Traducteur / Traductrice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Aoû 18, 2008 7:21 pm
Messages: 2449
Localisation: Littoveralt
Vagabond sur les routes de Norvège, ça c'est typique du Suédois romantique.

Pour eux la Norvège c'est le pays romantique, parce que chez eux c'est plus industriel et... euh... germanique. Le pays des idylles. Le pays de la nature tragique et consolante pour les amours déchirants et déchirés [fond de violon].

_________________
:neige


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Littérature
MessagePosté: Lun Oct 31, 2016 4:17 pm 
Hors ligne

Inscription: Mer Aoû 26, 2015 1:43 pm
Messages: 269
1°) Barnet som elsker veier de Cora Sandel, Gyldendal, tekstene er samlet av Steinar Gimnes, 1973
2°)En folkets forteller, Sigurd Lybeck etnedølen som skapte Bustenskjold par Jul Haganæs, Grøndahl, 1989


Après avoir vu le film Kranes konditori , j'ai voulu lire le roman de Cora Sandel dont il est tiré. Je me suis donc rendu à la Bibliothèque Nordique, rue Valette, mais le livre n'était malheureusement pas sur le moment disponible, tant pis ! Je me suis donc rabattu sur un autre livre de l'auteure : Barnet som elsket veier, dont le titre me donnait à rêver. Il s'agit de courts récits, chroniques et choses vues que Sandel envoyait au Morgenbladet lorsqu'elle vivait à Paris.
Bien sûr, le style un peu vieillot, mais très sensuel et poétique, très "littéraire", l'orthographe ancienne à laquelle il faut s'habituer (ind pour inn, efter pour etter, aa pour å etc...) et l'extrême richesse du vocabulaire qui m'a permis de découvrir de nombreux mots, n'en rendent pas forcément la lecture aisée...
J'ai également emprunté une biographie de l'écrivain populaire Sigurd Lybeck que j'ai trouvée, en revanche, vraiment très facile à comprendre, très accessible pour un débutant, et que je recommande à tout apprenant en norvégien qui s'intéresse à la culture populaire norvégienne.


Dernière édition par oiseaulys le Lun Oct 31, 2016 9:41 pm, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 19 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

Heures au format UTC


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com