Norvege-fr.com

Evasion au coeur de la Norvège
Nous sommes le Jeu Oct 19, 2017 1:59 am

Heures au format UTC




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 21 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: Sam Mar 19, 2016 10:56 am 
Hors ligne

Inscription: Ven Mar 18, 2016 3:10 pm
Messages: 5
Bonjour!

Nous (Awen et Victor, 25 et 23 ans) avons décidé de quitter la France, pour le pays de nos rêves (depuis plus de 10 ans...): la Norvège !
En France, nous sommes actuellement saisonniers et vivons en camion aménagé depuis 2 ans.
On se chauffe au bois, notre isolation ne casse pas trois pattes à un canard, et avons un panneau solaire pour la lumière, la pompe à eau, et les appareils (ordi, musique, portable...).
Dans l'idée, nous aimerions continuer à vivre ainsi... Difficile de retourner à la vie "normale" lorsqu'on a connu la vie Nomade!
Seulement, on se pose pas mal de questions sur la faisabilité de la chose en Hiver:
-Combien d'heures de Soleil y'a-t'il en Hiver à Lillehammer? Au pire, on peut toujours investir dans un groupe électrogène.
-Les températures peuvent descendre à combien? (nous avons eu du -20 cet hiver, dans les Alpes.)
-Comment sont perçus les travellers ? En France, on le sait, nous sommes des déchets de la société, punks à chiens junkies, à cacher aux touristes pour lesquels on travaille...
-Pensez-vous que l'on arrivera à trouver un boulot saisonnier en station? (Je précise que nous sommes habitués aux boulots de m*, sous-payés, hein.)
Nous parlons correctement anglais et apprenons du mieux que l'on peut le Norvégien par internet mais bon ça sera plus simple à apprendre sur place en immersion.

Pour la suite, quand nous saurons parler correctement, nous aimerions exercer nos vrais métiers: professeur de solfège et monitrice d'équitation / guide de randonnée.
Nous avons lu que le comté Hedmark était le plus agricole, nous pensons donc nous orienter par-là...

Voilà pour un vague résumé de nos projets. Mais vraiment, le plus important dans tout ça, c'est de savoir si l'on va pouvoir continuer à vivre dans notre maison à roulettes... Car vu le niveau de vie en Norvège, tant qu'on a pas de boulot, on ne risque pas de pouvoir se payer un logement !

Merci d'avance à tous pour votre aide =)


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Sam Mar 19, 2016 4:43 pm 
Hors ligne

Inscription: Mer Aoû 26, 2015 1:43 pm
Messages: 269
Bonjour. Beau projet. Qui personnellement me fascine un peu (moins les chiens ! )Mais à vrai dire, je ne sais pas vraiment, je peux me tromper (j'espère que je me trompe), je ne suis pas sûr que ce mode de vie, soit plus apprécié par les populations locales en Norvège qu'en France...


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Dim Mar 20, 2016 9:07 pm 
Hors ligne
Traducteur / Traductrice
Traducteur / Traductrice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Aoû 18, 2008 7:21 pm
Messages: 2449
Localisation: Littoveralt
Marrant, ce genre de vie m'a toujours fasciné aussi, mais je ne m'y suis jamais mis !

Pour la durée du jour, en assimilant à peu près Lillehammer à Hamar (c'est un petit peu plus au nord), tu peux consulter ce tableau qui te le dit pour tous les jours de l'année (date / lever / coucher / durée du jour / variation par rapport à la veille).

Lillehammer c'est tout de même un peu la montagne et surtout c'est l'intérieur des terres, alors du -20 vous allez en déguster, même avec le réchauffement climatique... Si j'en crois les stats de yr.no (le "météofrance" de la Norvège), la moyenne hivernale à Lillehammer, c'est -9°C, et la moyenne annuelle, c'est + 1,5°C. Du bois, y va en falloir, et une meilleure isolation, faudra y penser.

Je ne suis pas beaucoup plus optimiste que oiseaulys sur la façon dont sont perçus les gens à domicile roulant.

Enfin pour la question du travail saisonnier en station, je ne sais pas du tout. Mais comme étranger en Norvège on trouve toujours des boulots que les Norvégiens ne veulent plus faire, mais alors il faut pas être difficile ni espérer finir millionnaire.

Prof de solfège, trop cool. :dance Entre nous la région la plus musicienne de Norvège, c'est Bergen. Là il y a vraiment tout un milieu porté sur la musique, et les structures de formation musicale. Randonnée, équestre ou non, ça se trouve en beaucoup d'endroits, pas seulement en région agricole (et encore, une région agricole en Norvège, pas grand-chose à voir avec ce qu'on met sous ce nom en France...).
Bon courage et bravo pour l'enthousiasme !

_________________
:neige


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Lun Mar 21, 2016 8:36 am 
Hors ligne

Inscription: Ven Mar 18, 2016 3:10 pm
Messages: 5
Bonjour à tous les deux et merci pour vos réponses =)

En effet, on se doute un peu qu'on ne serra pas forcément mieux perçus qu'en France... les amalgames sont très vite faits à notre sujet: gitans > voleurs > sales > bruyant ... et j'en passe. Et pourtant... on est bien loin de ça.
Nous espérons attirer de la sympathie avec nos deux chiens de traîneau, parce que bon, s'il y a un endroit plein de mushers, c'est bien par là-haut!
Et puis nous sommes prêts à nous mettre en camping si une présence pirate dérange.
On espère juste qu'on ne va pas se faire virer comme si nous étions des terroristes comme ça nous est déjà arrivé en France (hallucinant! Alors qu'on est tout gentils^^)
Aussi, on va faire du Wwoofing en arrivant, pour apprendre à parler, rencontrer la populasse, et s'intégrer du mieux qu'on peut.

C'est plus côté température que ça va être chaud (ou pas)! Donc je pense qu'il faudra qu'on se débrouille pour se loger.
Nous avons bien pensé à Bergen, étant tout deux mariés au Black Metal et à la musique folk / païenne Nordique. Le climat semble plus doux aussi, mais nous avons peur d'aller dans une si grosse ville... :s
Nous sommes relativement allergiques au milieu urbain et je doute que nos chiens s'y plaisent également! Même si on a lu que la Nature était vraiment à portée de chaussures aux alentours de Bergen. Hésitation du coup. Aussi il paraît qu'il flotte tout le temps et... je suis pas étanche, j'aime pas la pluie ^^ (je préfère la Neige, mais bon je peux faire un effort =D)

Pour le travail, yep on a cru comprendre cela à travers ce forum, il y a pas mal de boulots qui rebutent les locaux, c'est toujours pratique pour les gens comme nous ^^
Par contre j'espère que les patrons Norvégiens ont un peu plus le sens du respect des employés qu'en France! En saison dans les Alpes, ce n'est pas ce qui coure les montagnes, les patrons honnêtes, hum.
J'ai lu aussi qu'ils profitaient pas mal de la main d'oeuvre étrangère pour sous payer...
Il y a-t-il une sorte de SMIG?
Ou en moyenne, pour un boulot pourri genre plongeur ou femme de chambre on gagne combien de l'heure?

En tout cas, si vous êtes intrigués par ce mode de vie, je n'ai qu'un conseil à vous donner...
Foncez! Au moins l'été (c'est beaucoup plus simple)!
Le seul soucis que vous pourriez rencontrer, c'est que si vous appréciez l'aventure, vous risquez de ne pas revenir à la vie "normale"... =D


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Lun Mar 21, 2016 9:14 am 
Hors ligne

Inscription: Mer Aoû 26, 2015 1:43 pm
Messages: 269
Oui, à propos du regard posé sur "l'étrange étranger", c'est triste et inquiétant, mais j'ai vu en trente-quarante ans, la société se refermer littéralement. Devenir extrêmement frileuse et normative. Les libertés se restreindre peu à peu, sans que cela émeuve grand monde d'ailleurs...
Au contraire de ce que l'on croit généralement, ces modes de vie différents, marginaux, que beaucoup de jeunes adoptaient alors à un moment, étaient largement plus acceptés dans les années 60-70 ! Bien sûr, le contexte (économique, social) était très différent...
Aujourd'hui, je crains fort que cela soit encore plus difficile en Norvège qu'en France...
J'espère me tromper...
Bon courage !


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Lun Mar 21, 2016 12:54 pm 
Hors ligne

Inscription: Lun Mai 09, 2011 7:24 am
Messages: 181
Localisation: Bergen
Hei,

Au cas où ca pourrait vous aider à planifier des choses, sachez que le tourisme dans le Nord est en plein boom (l'office du tourisme a misé bcp sur les aurores boréales, les safaris baleine, avec un combo croisière sur l'Hurtigruten + courses en chien de traineau par exemple, ca attire les touristes qui profitent par ailleurs du taux avantageux (pour l'euro ou le dollar) de la couronne norvégienne), si bien que j'avais lu que 10000 postes environ seraient créés dans les prochaines années. Par "Nord", j'entends Bodø et au dessus : Lofoten, Tromsø (pour le Spitzberg, le développement n'a pas l'air d'avoir de ligne directive encore, ce qui est du à l'environnement particulier mais aussi à la conjecture économique : la grosse entreprise Det Norske licencie, donc il faut plus parier sur une reconversion des locaux).

Par exemple peu avant l'hiver, j'avais vu des annonces (sur Finn et/ou la NAV) pour être guide à Andenes, ou Tromsø (donc safari baleines, ballades de poney dans les Lofoten apparemment, guide pour les aurores boréales).
Bon à savoir : ils demandent au moins 2 langues, 3 étant un plus (typiquement : Anglais, Norvégien, et Francais/Espagnol ou Allemand). Ne négligez donc pas votre anglais. Évidemment pour ce genre de poste, le mieux est d'avoir des contacts sur place, ou de démarcher directement plutôt que d'attendre une annonce.

Lykke til!


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Mar Avr 12, 2016 4:14 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Fév 19, 2005 12:38 am
Messages: 3563
Localisation: I Veum, Björgvinn
Le coups des "travellers" en camion, c'est généralement pas trop apprécié... c'est très normatif ici. Marrant l'´vocation du Hedmark, c'est un comté ultra fermé, les gens regardent tout ce qui est pas du village de travers, c'est très hillbilly...

Faudrait venir en vacances et voir par soi-même avant de se lancer dans un projet qui me semble très très farfelu... rien que le fait de vivre en camion, vous allez le garer où? Vous allez le (et vous) régulariser comment?

_________________
https://www.syvfjell.is
https://www.facebook.com/syvfjellphotography < like !
[i]Ljós í stormi[/i]


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Jeu Avr 14, 2016 11:17 am 
Hors ligne

Inscription: Ven Mar 18, 2016 3:10 pm
Messages: 5
Bonjour !

Merci pour vos nouvelles infos =) !
Concernant le Nord, c'est très attirant, cependant, je ne sais pas si nous arriverions à nous adapter à cette vie à l'année. Y aller en vacances, c'est une chose, y vivre et travailler en est une autre... Mais cela reste noté dans un coin de notre tête, au cas où.

Bergen (ou ses alentours) semble plus accessible, finalement. Nous aurons sûrement plus de chances de trouver un travail! D'autant plus que nous avons une précieuse adresse pour le wwoofing dans le coin.
Après, l'avantage de notre mode de vie réside principalement dans la capacité à s'adapter et de toujours avoir un toit sur la tête, une gazinière, et un lit, quelque soit la situation.

Skygge, malgré que votre message relève plutôt du jugement que du conseil objectif, il m'a tout de même permis deux choses:
- Travailler ma capacité à encaisser et ne pas foncer tête baissée dans la mêlée.
- Soulever une question à laquelle je n'avais pas pensé, à savoir:
Existe-t-il des structures similaires aux CCAS français?
Ici, en France, où jongler avec l'administration relève parfois de l'exploit, les CCAS nous permettent d'avoir une adresse, et donc de pouvoir se régulariser. Il serait donc fort pratique que la Norvège en dispose également... Nous allons nous renseigner auprès de l'ambassade (je suppose que c'est l'endroit le plus apte à nous éclairer sur la question).
Ceci-dit, si nous devons nous loger en "dur", pourquoi pas... tant que ce n'est pas pour toute la vie! Mais il faudra d'abord que nous ayons du travail.

A la question "où allez-vous vous garer?"... Que répondre. Cela semble si évident...
Là où les camping-car sont autorisés, par exemple? Là où le stationnement tout court est autorisé? Tant qu'aucun équipement de "camp" est sorti (type marche-pied), un camping-car est considéré comme un véhicule, point.
D'autre part, nous ne sommes pas réticents à aller dans les campings non plus, si notre budget nous le permet.
Apparemment, du moins sur le papier, le stationnement en camping-car est autorisé à peu près partout à partir du moment où l'on respecte le code la route ainsi que l'environnement. Choses que nous faisons naturellement. Dans la mesure où ce qu'on lit sur ces législations, et qu'elle est effectivement appliquée sur place, je crois que la question du stationnement est vite réglée.

Que vous estimiez très personnellement que ce projet n'est pas viable, ma foi, grand bien vous fasse. Mais pourquoi aller casser directement les espoirs des gens? Je considère la vie comme une expérience continue, destinée à nous faire évoluer le plus loin possible. Je considère aussi que le voyage et l'aventure sont certains des meilleurs outils pour l'évolution. A partir de ça, j'en viens à considérer les gens qui restent dans un schéma de vie très "rangé", très "normatif", comme des personnes "très très farfelues", voir insensées. J'ai lu des posts sur ce forum qui me paraissent totalement fous, très éloignés de mes convictions. Est-ce pour autant que je peux me permets d'aller leur exprimer mon point de vue personnel, de les juger ouvertement et de leur laisser entendre qu'ils n'ont aucune chance s'ils s'y prennent de cette manière? Non. Qui suis-je pour juger la vie des autres? Personne. Après tout, si les gens se plaisent comme ils sont, où est le problème? Tant que cela n'empiète pas sur ma propre existence...
Que l'on aspire aux mêmes choses ou à l'opposé, je ne vois pas l'intérêt de s’immiscer dans la vie des gens juste pour leur dire "c'est bizarre ce que tu fais c'est pas bien toute façon tu vas te casser les dents". A moins que ce soit des amis proches, et qu'effectivement, il y aie une certitude de cassage de dents. Or, nous sommes de parfaits inconnus sur la toile. Donc ce genre de réflexion désagréable n'a pas lieu d'être.

J'ai relativement horreur des forums et des réseaux sociaux pour cette raison. Du jugement gratuit, toujours.
Je me suis inscrite sur ce forum afin de récolter des informations, pas des avis. Et j'ai osé espérer qu'ici, loin de facebook et autres insanités, on ne viendrai pas m'imposer son petit grain de sel. Que les gens répondraient de manière objective et constructive. Qu'il y aurait de l'échange, afin d'avancer.
Dire aux gens que leur projet est farfelu, voir inconcevable, ça ne fait rien avancer du tout. D'autant plus qu'il est approuvé par un certain membre de ma famille, qui pourtant est très "normatif", carré, rangé, stricte... Ce qui représente une preuve relativement implacable du bon fondement de notre projet et de nos réflexions.
Mon post parait certainement désuet et peu approfondit, mais c'est certainement parce que j'ai la flemme de raconter toute ma vie sur internet. Que je ne vais pas énumérer toutes nos recherches, tous nos projets, tout notre programme... j'en suis juste venu à l'essentiel. Et surtout, car je sais que la source d'information ne vient pas d'internet, mais bel et bien de l'expérience, du vécu par soi-même. Un peu comme le feu pour les enfants, n'est-ce pas.

Et puis au pire... On se casse le nez, pas de contacts, pas de boulot, les gens sont tous des vilains normatifs qui ne veulent pas de vilain camion (coucou les raccourcis)... au pire. On a des roues, on se casse! On aura vu et vécu par nous-mêmes, on repartira plus riches que nous sommes arrivés, et on continuera l'aventure de notre Vie ailleurs!

Je ne comprends même pas pourquoi j'ai à me justifier.
A la base, je ne voulais rien répondre, tellement cette attitude m'a semblé ridicule. Mais finalement, exprimer ça, que vous vous en fichiez ou non, m'aura au moins fait du bien.


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Jeu Avr 14, 2016 11:19 am 
Hors ligne

Inscription: Ven Mar 18, 2016 3:10 pm
Messages: 5
Au passage, j'ai été visiter votre page photo, et je vois des personnages tel que Einar, Niklas ou Famine. Finalement, nous avons même des points communs!
D'ailleurs, Peste Noire joue à Bergen en 2017. Et nous serons au Midgardsblot cet été. Nous aurons peut-être l'occasion de nous croiser et débattre de vive voix plutôt que par écrans interposés... ;)


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Jeu Avr 14, 2016 1:57 pm 
Hors ligne
Administrateur du site
Administrateur du site
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Déc 23, 2001 12:00 am
Messages: 9591
Localisation: France - Norvège
Bonjour Awen,

Je me permets d'intervenir :) Skygge (que nous n'avions pas vu depuis longtemps sur ce forum ;) ) a un ton très direct et il fait rarement dans la dentelle... Quand on est habitué, on n'y prête plus attention et même des fois ça nous fait sourire ! Bon, il aime bien faire le ronchon ici mais il vous a interpellé sur certains points, donc on va dire qu'à sa façon il vous a un peu aidé !

Personne n'est là pour vous juger, chacun vit sa vie comme il l'entend ! Et surtout, tenez nous au courant de votre projet car qu'il plaise ou pas, c'est VOTRE projet alors vivez le à fond ;)

Et je suis sûr que Skygge serait ravi de vous rencontrer surtout si vous avez des points communs en musique :-D

_________________
Laëtitia :elan
Suivez notre actualité sur Facebook, Twitter et Instagram

Rédactrice en Chef de http://www.norvege-fr.com
Community Manager de http://www.aha-fr.com


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Ven Avr 15, 2016 5:10 am 
Hors ligne

Inscription: Mer Aoû 26, 2015 1:43 pm
Messages: 269
L'Internet, les forums, les réseaux sociaux, ont très certainement favorisé à la fois l'expression d'une virulence des critiques gratuites, parfois d'une extrême méchanceté, mais aussi de l'autre côté à une hyper susceptibilité à la moindre critique, ou à ce qui est ressenti parfois à tort comme telle. Il y a aujourd'hui souvent une grande difficulté à relativiser, à savoir prendre du recul. Tout est pris pour argent comptant. Le second degré ou la subtilité par exemple passent très mal sur internet, ne sont plus compris. C'est un mal de notre temps...
Cependant, en l'occurrence, je n'ai pas trouvé le ton de Skygge, que je ne connais pas, particulièrement agressif, à peine un peu sarcastique peut-être. Il m'a semblé qu'il mettait seulement en garde, comme je l'avais fait, sur le regard que les Norvégiens pouvaient porter sur certaines formes de "touristes" ou plutôt certains modes de vie marginaux comme les "travellers", regard généralement très peu enclin à la bienveillance, encore peut-etre moins bienveillant que celui rencontré en France... Enfin, il a utilisé le ton, qu'on peut ne pas apprécier j'en conviens, mais que les Norvégiens, assez directs dans leur communication et qui souvent ne s'embarrassent pas de "diplomatie", emploient volontiers entre eux et qui est quand même assez général, je crois, dans ce pays...
Il vaut mieux le savoir quand on s'apprête à aller vivre en Norvège...


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Ven Avr 15, 2016 11:46 am 
Hors ligne
Administrateur du site
Administrateur du site
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Déc 23, 2001 12:00 am
Messages: 9591
Localisation: France - Norvège
oiseaulys a écrit:
L'Internet, les forums, les réseaux sociaux, ont très certainement favorisé à la fois l'expression d'une virulence des critiques gratuites, parfois d'une extrême méchanceté, mais aussi de l'autre côté à une hyper susceptibilité à la moindre critique, ou à ce qui est ressenti parfois à tort comme telle. Il y a aujourd'hui souvent une grande difficulté à relativiser, à savoir prendre du recul. Tout est pris pour argent comptant. Le second degré ou la subtilité par exemple passent très mal sur internet, ne sont plus compris. C'est un mal de notre temps...
Cependant, en l'occurrence, je n'ai pas trouvé le ton de Skygge, que je ne connais pas, particulièrement agressif, à peine un peu sarcastique peut-être. Il m'a semblé qu'il mettait seulement en garde, comme je l'avais fait, sur le regard que les Norvégiens pouvaient porter sur certaines formes de "touristes" ou plutôt certains modes de vie marginaux comme les "travellers", regard généralement très peu enclin à la bienveillance, encore peut-etre moins bienveillant que celui rencontré en France... Enfin, il a utilisé le ton, qu'on peut ne pas apprécier j'en conviens, mais que les Norvégiens, assez directs dans leur communication et qui souvent ne s'embarrassent pas de "diplomatie", emploient volontiers entre eux et qui est quand même assez général, je crois, dans ce pays...
Il vaut mieux le savoir quand on s'apprête à aller vivre en Norvège...


Tout à fait ! :-O Skygge s'est bien "norvégianisé" :mdr

_________________
Laëtitia :elan
Suivez notre actualité sur Facebook, Twitter et Instagram

Rédactrice en Chef de http://www.norvege-fr.com
Community Manager de http://www.aha-fr.com


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Ven Avr 15, 2016 12:28 pm 
Hors ligne

Inscription: Mer Aoû 26, 2015 1:43 pm
Messages: 269
Merci Laëtitia ; c'est, je crois, essentiellement cet aspect de la vie en Norvège, ce ton un peu abrupt dans les rapports, qui a fait que je ne m'y suis pas installé définitivement quand j'avais vingt-vingt cinq ans, malgré mon amour de la langue...


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Sam Avr 16, 2016 7:54 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Oct 05, 2004 4:43 am
Messages: 1941
Localisation: 70° N
Hei,

Un petit plagiat mais qui n'en est pas un car c'est la conclusion du message d'Awen qui me permet d'exprimer d'une manière très soft mon ressenti à la lecture de son long réquisitoire :

"A la base, je ne voulais rien répondre, tellement cette attitude m'a semblé ridicule. Mais finalement, exprimer ça, que vous vous en fichiez ou non, m'aura au moins fait du bien."

Bref, sinon, je ne ressens pas le côté direct, abrupt de la manière de communiquer des Norvégiens, je les trouve même plus agréable que beaucoup de Français, plus vrais.


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Sam Avr 16, 2016 9:13 am 
Hors ligne

Inscription: Mer Aoû 26, 2015 1:43 pm
Messages: 269
Oui, "plus vrais", c'est peut-être ce que je veux dire en parlant d'un ton plus direct ou abrupt : on ne s'embarrasse pas trop de savoir comment les mots peuvent être reçus. Je n'en avais personnellement pas trop l'habitude quand je suis arrivé en Norvège, ce n'était pas mon éducation, et quand on n'en a pas l'habitude, c'est un peu surprenant, ça peut gêner. Depuis, il est vrai qu'une certaine forme de communication, qui peut être ressenti par certains comme de l'impolitesse ou de la goujaterie, s'est peu à peu, en France aussi, avec les réseaux sociaux, la télé réalité, généralisée, imposée, et est même de nos jours presque valorisée... Je suis sans doute resté sur ce point, et d'autres, un peu gammeldags.


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 21 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

Heures au format UTC


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com