Norvege-fr.com

Evasion au coeur de la Norvège
Nous sommes le Sam Nov 18, 2017 8:10 am

Heures au format UTC




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Nynorsk
MessagePosté: Mar Mai 23, 2017 2:36 pm 
Hors ligne
Traducteur / Traductrice
Traducteur / Traductrice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Jan 31, 2011 2:32 pm
Messages: 702
Je suis de plus en plus intéressé à l'idée de donner sa chance au Nynorsk. Est-ce que certain d'entre vous aurez des recommandations à faire niveau méthode/livre d'apprentissage/ressources en ligne ?l

Merci.

_________________
Très important !!!! Juste un clic sur ce lien et le "like" bleu sur la page et vous me rapprochez de mon rêve: http://www.100guitarsfromhel.fi/video/charlieofferlin-520516348/ Deux simple clics, merci du fond du cœur.


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Nynorsk
MessagePosté: Sam Mai 27, 2017 8:08 pm 
Hors ligne
Traducteur / Traductrice
Traducteur / Traductrice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Aoû 18, 2008 7:21 pm
Messages: 2453
Localisation: Littoveralt
Le nynorsk c'est mon rêve.
Mais la dernière fois que j'ai pu demander à des norvégiens des conseils comme ceux que tu cherches, je n'en ai rien tiré de plus que "laisse tomber, ça ne te servira jamais à rien, nous on l'a appris et oublié, de toute façon ça disparaîtra, etc."
Du coup j'en suis resté à ce site et à celui du nynorsksenteret.
Et je n'ai pas beaucoup avancé, parce que mine de rien, en étudiant le bokmål on prend des habitudes de fainéantise grammaticales effarantes, et d'un seul coup, apprendre toutes ces règles ça paraît fatigant. Et puis je manque de temps !
Le seul truc qui m'avait donné une impression de progresser, c'est de participer sur un forum où une majorité d'intervenants écrivent en nynorsk.
Lykke til og vær ved godt mot ;)

_________________
:neige


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Nynorsk
MessagePosté: Dim Juin 25, 2017 9:49 am 
Hors ligne

Inscription: Mer Aoû 26, 2015 1:43 pm
Messages: 269
Snøball a écrit:
Le nynorsk c'est mon rêve.

Mon rêve serait d'être autant à l'aise avec le nynorsk qu'avec le bokmål, être parfaitement à l'aise avec n'importe quel dialecte norvégien de quelque langue dont il provient, à laquelle il se rattache...
J'avais autrefois une grande fascination pour le nynorsk tout entouré de mystère, même si à l'oreille je préférais nettement la mélodie des dialectes de l'est, à cause de tout le mal que les locuteurs bokmål me disaient des locuteurs nynorsk. J'avais compris qu'il y avait, à l'époque (dans les années 70), une connotation très politique suivant la langue que vous parliez, sans que je puisse parfaitement appliquer à cette fracture les notions françaises de droite et gauche, c'était plus complexe que ça, en gros plutôt monde agraire contre monde des villes, des bobos ; je constatais beaucoup de mépris et de condescendance des locuteurs bokmål envers le nynorsk et de la haine (?) des locuteurs nynorsk envers le bokmål.
À l'époque, il était pratiquement impossible d'aborder le sujet dans une conversation courante, même avec des gens que vous connaissiez bien ou qui vous semblaient "ouverts".
Il me semble qu'aujourd'hui la poésie en nynorsk est plus dynamique...
Mes deux auteurs norvégiens préférés écrivent l'un en bokmål, Hamsun, l'autre en nynorsk, Vesaas.


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Nynorsk
MessagePosté: Dim Oct 29, 2017 3:21 pm 
Hors ligne
Traducteur / Traductrice
Traducteur / Traductrice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Aoû 18, 2008 7:21 pm
Messages: 2453
Localisation: Littoveralt
En fait c'est une question fascinante que cette double forme écrite de la langue.

Ces dernières années j'ai pu lire pas mal sur le sujet et en parler avec des gens pour essayer de me faire une idée.
En gros quand je parle de mon envie d'apprendre le nynorsk tout le monde me dit: "nei, ikke gjør det, det er bortkastet tid", ça ne te servira jamais, ça finira par disparaître. En même temps, comme toute minorité, la communauté linguistique des locuteurs nynorsk est plus que jamais motivée pour l'objectif de la parité parfaite avec le bokmål dans la société norvégienne. Des gens qui avaient 15-16 ans quand j'ai été en contact avec eux pour la première fois, qui avaient pour comme hovedmålform le bokmål, et qui étaient des adolescents tout à fait ordinaires (mais avec une fibre littéraire) sont devenus avec le temps et les études de fervents partisans de la défense du nynorsk, à mon grand étonnement.

A ceux qui objectent que le nynorsk est une langue artificielle, un truc "de synthèse" créé de toutes pièces, les partisans de la langue d'Ivar Aasen répondent que le bokmål aussi est une norvégianisation parfaitement artificielle du danois, accomplie à coups de décrets.
Et au fond, tel est bien le problème: la Norvège a été privée de langue écrite nationale. En raison des 400 ans d'oppression culturelle danoise, au moment où le vieux norrois aurait dû prendre une forme écrite stable typiquement norvégienne, le danois a été imposé à la place. Les dialectes, certes, sont restés (c'est pour cela que Ivar Aasen les a pris comme base de travail, au moins les dialectes occidentaux), mais à l'écrit, rien que le danois. Après ces 400 ans de coupure (de l'union de Kalmar en 1397 à la fin de la domination danoise en 1814), il était bien évidemment trop tard pour retrouver la sève des racines linguistiques depuis si longtemps coupées.

Pour moi, le débat contemporain passionné (lisez les commentaires d'un article de NRK sur la question, il en paraît régulièrement: pour ou contre, on est surpris de la véhémence de l'argumentation) a ses racines dans cette frustration historique et culturelle, dans cette blessure nationale. Et plus encore: cette dualité linguistique est comme le témoignage évident et douloureux du passé de la Norvège comme "lydrike", c'est-à-dire, "royaume soumis", pays dominé. Cette douleur n'est pas pour rien non plus dans l'ébullition passionnelle qu'il est si facile de déclencher dans une conversation autour de la question nynorsk/bokmål, même si ce n'est pas toujours conscient.

J'avoue garder une sympathie secrète pour le nynorsk; quitte à parler une langue artificielle, autant qu'elle soit 100% made in Norway, ikke sant ? Même si c'est vrai que toutes ces formes en "-ar", ça fait vraiment paysan. On sent beaucoup les dialectes derrières, et les dialectes ruraux. Le bokmål, avec ses "-en" et ses "-et", fait plus fin et plus cultivé: dans toutes les langues d'ailleurs c'est une constante que la haute société préfère les voyelles fermées aux voyelles ouvertes, qui se multiplient dans les périodes et les régions de "relâchement articulatoire" comme on dit en phonétique. Question insoluble héritée de l'histoire...

Si la Norvège n'avait pas subi la domination danoise au moment de la fixation de l'écriture, on peut penser que le norvégien ressemblerait à l'islandais d'aujourd'hui, qui descend directement du norrois sans influence extérieure notable. Une belle langue, mais plutôt difficile.

_________________
:neige


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 messages ] 

Heures au format UTC


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Bing [Bot] et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com