Norvege-fr.com

Evasion au coeur de la Norvège
Nous sommes le Jeu Oct 18, 2018 4:30 pm

Heures au format UTC




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Nynorsk
MessagePosté: Mar Mai 23, 2017 2:36 pm 
Hors ligne
Traducteur / Traductrice
Traducteur / Traductrice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Jan 31, 2011 2:32 pm
Messages: 706
Localisation: Lancaster, UK
Je suis de plus en plus intéressé à l'idée de donner sa chance au Nynorsk. Est-ce que certain d'entre vous aurez des recommandations à faire niveau méthode/livre d'apprentissage/ressources en ligne ?l

Merci.


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Nynorsk
MessagePosté: Sam Mai 27, 2017 8:08 pm 
Hors ligne
Traducteur / Traductrice
Traducteur / Traductrice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Aoû 18, 2008 7:21 pm
Messages: 2454
Localisation: Littoveralt
Le nynorsk c'est mon rêve.
Mais la dernière fois que j'ai pu demander à des norvégiens des conseils comme ceux que tu cherches, je n'en ai rien tiré de plus que "laisse tomber, ça ne te servira jamais à rien, nous on l'a appris et oublié, de toute façon ça disparaîtra, etc."
Du coup j'en suis resté à ce site et à celui du nynorsksenteret.
Et je n'ai pas beaucoup avancé, parce que mine de rien, en étudiant le bokmål on prend des habitudes de fainéantise grammaticales effarantes, et d'un seul coup, apprendre toutes ces règles ça paraît fatigant. Et puis je manque de temps !
Le seul truc qui m'avait donné une impression de progresser, c'est de participer sur un forum où une majorité d'intervenants écrivent en nynorsk.
Lykke til og vær ved godt mot ;)

_________________
:neige


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Nynorsk
MessagePosté: Dim Juin 25, 2017 9:49 am 
Hors ligne

Inscription: Mer Aoû 26, 2015 1:43 pm
Messages: 294
Snøball a écrit:
Le nynorsk c'est mon rêve.

Mon rêve serait d'être autant à l'aise avec le nynorsk qu'avec le bokmål, être parfaitement à l'aise avec n'importe quel dialecte norvégien de quelque langue dont il provient, à laquelle il se rattache...
J'avais autrefois une grande fascination pour le nynorsk tout entouré de mystère, même si à l'oreille je préférais nettement la mélodie des dialectes de l'est, à cause de tout le mal que les locuteurs bokmål me disaient des locuteurs nynorsk. J'avais compris qu'il y avait, à l'époque (dans les années 70), une connotation très politique suivant la langue que vous parliez, sans que je puisse parfaitement appliquer à cette fracture les notions françaises de droite et gauche, c'était plus complexe que ça, en gros plutôt monde agraire contre monde des villes, des bobos ; je constatais beaucoup de mépris et de condescendance des locuteurs bokmål envers le nynorsk et de la haine (?) des locuteurs nynorsk envers le bokmål.
À l'époque, il était pratiquement impossible d'aborder le sujet dans une conversation courante, même avec des gens que vous connaissiez bien ou qui vous semblaient "ouverts".
Il me semble qu'aujourd'hui la poésie en nynorsk est plus dynamique...
Mes deux auteurs norvégiens préférés écrivent l'un en bokmål, Hamsun, l'autre en nynorsk, Vesaas.


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Nynorsk
MessagePosté: Dim Oct 29, 2017 3:21 pm 
Hors ligne
Traducteur / Traductrice
Traducteur / Traductrice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Aoû 18, 2008 7:21 pm
Messages: 2454
Localisation: Littoveralt
En fait c'est une question fascinante que cette double forme écrite de la langue.

Ces dernières années j'ai pu lire pas mal sur le sujet et en parler avec des gens pour essayer de me faire une idée.
En gros quand je parle de mon envie d'apprendre le nynorsk tout le monde me dit: "nei, ikke gjør det, det er bortkastet tid", ça ne te servira jamais, ça finira par disparaître. En même temps, comme toute minorité, la communauté linguistique des locuteurs nynorsk est plus que jamais motivée pour l'objectif de la parité parfaite avec le bokmål dans la société norvégienne. Des gens qui avaient 15-16 ans quand j'ai été en contact avec eux pour la première fois, qui avaient pour comme hovedmålform le bokmål, et qui étaient des adolescents tout à fait ordinaires (mais avec une fibre littéraire) sont devenus avec le temps et les études de fervents partisans de la défense du nynorsk, à mon grand étonnement.

A ceux qui objectent que le nynorsk est une langue artificielle, un truc "de synthèse" créé de toutes pièces, les partisans de la langue d'Ivar Aasen répondent que le bokmål aussi est une norvégianisation parfaitement artificielle du danois, accomplie à coups de décrets.
Et au fond, tel est bien le problème: la Norvège a été privée de langue écrite nationale. En raison des 400 ans d'oppression culturelle danoise, au moment où le vieux norrois aurait dû prendre une forme écrite stable typiquement norvégienne, le danois a été imposé à la place. Les dialectes, certes, sont restés (c'est pour cela que Ivar Aasen les a pris comme base de travail, au moins les dialectes occidentaux), mais à l'écrit, rien que le danois. Après ces 400 ans de coupure (de l'union de Kalmar en 1397 à la fin de la domination danoise en 1814), il était bien évidemment trop tard pour retrouver la sève des racines linguistiques depuis si longtemps coupées.

Pour moi, le débat contemporain passionné (lisez les commentaires d'un article de NRK sur la question, il en paraît régulièrement: pour ou contre, on est surpris de la véhémence de l'argumentation) a ses racines dans cette frustration historique et culturelle, dans cette blessure nationale. Et plus encore: cette dualité linguistique est comme le témoignage évident et douloureux du passé de la Norvège comme "lydrike", c'est-à-dire, "royaume soumis", pays dominé. Cette douleur n'est pas pour rien non plus dans l'ébullition passionnelle qu'il est si facile de déclencher dans une conversation autour de la question nynorsk/bokmål, même si ce n'est pas toujours conscient.

J'avoue garder une sympathie secrète pour le nynorsk; quitte à parler une langue artificielle, autant qu'elle soit 100% made in Norway, ikke sant ? Même si c'est vrai que toutes ces formes en "-ar", ça fait vraiment paysan. On sent beaucoup les dialectes derrières, et les dialectes ruraux. Le bokmål, avec ses "-en" et ses "-et", fait plus fin et plus cultivé: dans toutes les langues d'ailleurs c'est une constante que la haute société préfère les voyelles fermées aux voyelles ouvertes, qui se multiplient dans les périodes et les régions de "relâchement articulatoire" comme on dit en phonétique. Question insoluble héritée de l'histoire...

Si la Norvège n'avait pas subi la domination danoise au moment de la fixation de l'écriture, on peut penser que le norvégien ressemblerait à l'islandais d'aujourd'hui, qui descend directement du norrois sans influence extérieure notable. Une belle langue, mais plutôt difficile.

_________________
:neige


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Nynorsk
MessagePosté: Jeu Mar 15, 2018 5:47 am 
Hors ligne

Inscription: Mer Aoû 26, 2015 1:43 pm
Messages: 294
J'ai découvert récemment l'existence du verbe å verte qui est utilisé, en nynorsk, dans certains cas où en bokmål on utiliserait, je crois, plutôt le verbe å bli. Mais lesquels exactement ?? Quelle est la règle ?
J'ai toujours eu d'ailleurs un peu de mal avec le verbe å bli : si ses acceptions de "rester/ demeurer" ou "devenir" sont pour moi évidentes, en revanche je ne trouve pas spontanément å bli quand je veux exprimer un état et utilise souvent plutôt å være... Est-ce qu'en nynorsk "å verte" répond à une préoccupation de cet ordre ? En quelque sorte, une distinction, que j'ai cru percevoir parfois, peut-être à tort, dans å bli, entre l'état et l'identité comme en espagnol ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Nynorsk
MessagePosté: Jeu Avr 05, 2018 10:10 am 
Hors ligne

Inscription: Lun Jan 22, 2018 1:15 pm
Messages: 12
J'aimerai bien apprendre le Suam mais je ne trouve aucune méthode!!! lol
En fait le seule truc qui me chagrinne c'est ce côté danemark que le pays à garder au lieu de mettre un point d'honneur à ses vrais origines la culture suami


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Nynorsk
MessagePosté: Sam Avr 07, 2018 7:52 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Oct 05, 2004 4:43 am
Messages: 1973
Localisation: 70° N
An Dared a écrit:
J'aimerai bien apprendre le Suam mais je ne trouve aucune méthode!!! lol i


Ca va pas être simple à trouver une méthode de Suam ?

Tu penses certainement aux Samis et apprendre le Same :-O

_________________
Quelques photographies : http://www.trollimage.fr


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Nynorsk
MessagePosté: Lun Avr 09, 2018 5:23 am 
Hors ligne

Inscription: Mer Aoû 26, 2015 1:43 pm
Messages: 294
An Dared a écrit:
J'aimerai bien apprendre le Suam mais je ne trouve aucune méthode!!! lol
En fait le seule truc qui me chagrinne c'est ce côté danemark que le pays à garder au lieu de mettre un point d'honneur à ses vrais origines la culture suami


Suam, suami ? Tu veux dire suomi (Finlande) ? Samis ? (Les Sames n'ont jamais occupé la totalité de l'actuel territoire de la Norvège.)
Quoi qu'il en soit, je trouve qu'il est toujours un peu réducteur et injuste de parler des «vraies origines» d'un pays. Les pays sont presque toujours constitués de multiples apports. Les Gaulois ne constituent pas les «vraies» origines de la France.


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Nynorsk
MessagePosté: Lun Avr 09, 2018 7:45 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Oct 05, 2004 4:43 am
Messages: 1973
Localisation: 70° N
oiseaulys a écrit:

Quoi qu'il en soit, je trouve qu'il est toujours un peu réducteur et injuste de parler des «vraies origines» d'un pays. Les pays sont presque toujours constitués de multiples apports. Les Gaulois ne constituent pas les «vraies» origines de la France.


Oui et la Terre est plate.

_________________
Quelques photographies : http://www.trollimage.fr


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Nynorsk
MessagePosté: Sam Juin 02, 2018 1:54 pm 
Hors ligne

Inscription: Mer Mar 23, 2005 1:50 pm
Messages: 166
Localisation: Tromsø
Snøball a écrit:
Et au fond, tel est bien le problème: la Norvège a été privée de langue écrite nationale. En raison des 400 ans d'oppression culturelle danoise, au moment où le vieux norrois aurait dû prendre une forme écrite stable typiquement norvégienne, le danois a été imposé à la place. Les dialectes, certes, sont restés (c'est pour cela que Ivar Aasen les a pris comme base de travail, au moins les dialectes occidentaux), mais à l'écrit, rien que le danois. Après ces 400 ans de coupure (de l'union de Kalmar en 1397 à la fin de la domination danoise en 1814), il était bien évidemment trop tard pour retrouver la sève des racines linguistiques depuis si longtemps coupées.

Si la Norvège n'avait pas subi la domination danoise au moment de la fixation de l'écriture, on peut penser que le norvégien ressemblerait à l'islandais d'aujourd'hui, qui descend directement du norrois sans influence extérieure notable. Une belle langue, mais plutôt difficile.

Snøball, ce que tu racontes sur l'oppression culturelle danoise est largement exagéré, voire historiquement faux.

Il n'y a pas eu d'oppression culturelle danoise dans le sens commun du mot oppression. Tous les Norvégiens ont continué à utiliser la langue qu'ils maitrisaient et à la transmettre à leurs descendants. La raison principale de la disparition du norrois est l'effondrement du nombre de lettrés à la suite de la Peste noire de 1349. Déjà avant l'union avec le Danemark (1380), le norrois était en perte de vitesse et en transformation vers le "norvégien moyen". L'imposition par Copenhague du luthéranisme en 1537 et la traduction de la Bible du latin en danois, mais pas en norvégien, ont accéléré le processus de fusion entre le norvégien moyen (langue) et le danois. En sont résultées deux langues écrites au XIXe siècle: le riksmaal, langue de l'élite urbaine et cultivée, très proche du danois, et le landsmaal, plus proche des parlers des paysans de l'ouest du pays.

L'Islande a bénéficié de son insularité, malgré le fait qu'elle aussi a été en union politique avec le Danemark, comme la Norvège (dont elle était une dépendance).

La preuve de la non-existence d'une oppression culturelle danoise est le fait qu'Ivar Aasen avait des locuteurs sur lesquels il s'est appuyé pour construire son "landsmaal" au milieu du XIXe siècle.

Pour ceux qui comprennent le norvégien, je conseille la lecture des articles sur l'histoire de la langue norvégienne: [url]https://snl.no/norsk_språkhistorie[/url]

_________________
Cordialement / Vennlig hilsen
Claude Rouget


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Nynorsk
MessagePosté: Dim Aoû 05, 2018 4:42 pm 
Hors ligne
Traducteur / Traductrice
Traducteur / Traductrice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Aoû 18, 2008 7:21 pm
Messages: 2454
Localisation: Littoveralt
Je ne suis qu'à moitié convaincu par ton intéressante réponse.
Pour moi, l'imposition du luthéranisme était très exactement une forme d'oppression, religieuse à visée politique et économique en l'occurrence, mais avec, comme tu le soulignes, ses répercussions culturelles.
Je suis bien d'accord avec le fait que les gens ont continué à parler tranquillement leur dialecte. Mais ce que je voulais souligner, c'est qu'au moment où il fallait passer à cette période de civilisation où l'écrit prend une importance grandissante, la domination danoise (avec son administration, sa noblesse imposée un peu partout pour assurer la domination locale) a empêché, volontairement ou non, la langue norvégienne d'évoluer normalement.
Le fait qu'Ivar Aasen ait eu des locuteurs pour élaborer le landsmaal au XIXe montre seulement que les dialectes s'étaient maintenus: cela n'enlève rien au caractère "oppressant" de la domination danoise au plan de l'écrit. Je dirais même que le fait qu'il ait été obligé de fabriquer laborieusement cette langue écrite est la preuve que la fixation écrite de la langue norvégienne n'avait pu se faire normalement.
Ceci dit, je concède que mon usage du mot "oppression" ici se ressent probablement un peu de l'époque du nationalisme romantique: Peer Gynt et la fameuse "Firehundreaarig Natten", la nuit de 400 ans. Le vieil Ibsen avait bien ses raisons de regretter sa culture...

_________________
:neige


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Nynorsk
MessagePosté: Sam Sep 29, 2018 5:08 am 
Hors ligne

Inscription: Mer Aoû 26, 2015 1:43 pm
Messages: 294
Lors de mon séjour en juin 2018, j'avais été interviewé par une journaliste étonnée de rencontrer un Français dans une région habituellement assez peu fréquentée par les touristes étrangers (le Valdres).Je découvre que l'article en question qui est paru dans le "Avisa Valdres" (19. juni 2018) est écrit en nynorsk. Je suppose donc que la journaliste me parlait en dialecte nynorsk, or cela ne m'était absolument pas apparu lors de l'entretien, je ne me suis même pas posé la question. Elle m'avait juste demandé si pour moi le nynorsk était plus difficile que le bokmål. J'ai répondu que j'étais capable de lire aussi bien le nynorsk que le bokmål mais qu'à l'oral les deux m'étaient aussi difficiles. D'autre part, j'ai constaté avec beaucoup de satisfaction que l'article reprend bien exactement ce que j'ai voulu dire, sans aucun contresens, et que par conséquent, mon norvégien parlé, pourtant assez sommaire, est quand même compréhensible !


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 messages ] 

Heures au format UTC


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com