Coronavirus : Oslo annule la fête nationale du 17 mai - Norvège Actualité

Norvege-fr.com

Coronavirus : Oslo annule la fête nationale du 17 mai

Suite à l'épidémie de Coronavirus qui sévit en Norvège et à l'approche du 17 mai, la maire d'Oslo a annoncé l'annulation du défilé et invite les norvégiens à réfléchir à une fête nationale différente.

Les célébrations du 17 mai sont des évènements festifs mettant à l'honneur les enfants et célébrant l'amour des norvégiens pour leur pays. Elles avaient été interdites pendant la Seconde Guerre mondiale et sont maintenant menacées par le Coronavirus.

Alors que la Norvège est confinée depuis le 13 mars, l'approche de la fête nationale fait craindre de multiples annulations. Certains vont même jusqu'à demander le report de la fête nationale au 22 août. Un évènement Facebook non officiel a vu le jour " 17 mai en août " où déjà plus de 48 000 personnes ont manifesté leur intérêt. Bien entendu, déplacer le 17 mai au 22 août n'est pas à l'ordre du jour pour les comités du 17 mai de Norvège.

" Le 17 mai 2020 marque le 206e anniversaire de la constitution de la Norvège "



La ville de Porsgrunn, située dans le comté du Telemark, a été la première jeudi dernier à annuler les festivités. Le dimanche 5 avril, c'est au tour de la ville d'Oslo d'annoncer l'annulation du défilé du 17 mai. Ce défilé rassemble environ 30 000 enfants, entourés d'adultes en costumes traditionnels, qui remontent la rue principale Karl Johan jusqu'au Palais Royal pour saluer la famille royale à son balcon. C'est un des moments forts de l'évènement.

" Un rassemblement de population aussi important n'est pas réaliste en cette période de crise. C'est pourquoi nous avons commencé à penser à d'autres façons de célébrer le 17 mai ", explique Marianne Borgen, maire d'Oslo. Elle souligne qu'aucune décision n'a encore été prise pour le moment, mais qu'elle réfléchit à la façon de célébrer le 17 mai autrement.

D'autres villes comme Bergen et Tromsø ne souhaitent pas annuler le 17 mai mais comme Oslo, veulent penser la fête autrement.

Vers un assouplissement des restrictions ?

Mardi 7 avril, le gouvernement décidera des restrictions à lever après les vacances de Pâques pour ramener lentement le pays à la normale. Cependant, lors d'une interview vendredi dernier au journal VG, la première ministre Erna Solberg avait averti les norvégiens qu'ils ne devaient pas s'attendre à un retour à la normal tout de suite. Même si la situation en Norvège s'est améliorée ces derniers jours, il n'est pas question de lever toutes les restrictions.

La réouverture des classes de façon échelonnée ou la fréquentation de groupes d'élèves sur différents jours pourraient être des pistes envisageables afin de limiter le risque d'infection.

En attendant, il semblerait que le retour des concerts, des bars et restaurants bondés ne soit pas à l'ordre du jour avant plusieurs mois en Norvège.

Source de l'information : Aftenposten
Article rédigé par : Laëtitia
Copyright photo : non connue

Cet article a été écrit exclusivement pour Norvege-fr.com. Vous êtes autorisé à le diffuser uniquement partiellement et sous réserve d'ajouter le lien vers cette publication.

Autres Articles "divers"

Vos commentaires