Le Centre Nobel de la paix à Oslo marque les 75 ans de paix en Europe avec l'envol d'une colombe blanche - Norvège Actualité

Norvege-fr.com

Le Centre Nobel de la paix à Oslo marque les 75 ans de paix en Europe avec l'envol d'une colombe blanche

Ce vendredi 8 mai à midi, le Centre Nobel de la Paix à Oslo a lâché une colombe blanche pour fêter la libération de la Norvège et la Victoire en Europe 75 ans plus tôt. Comme en France, la Norvège commémore le 8 mai 1945 avec comme devise " Pardonne, mais n'oublie jamais ".

A midi, ce 8 mai, la colombe blanche a traversé la place de l'hôtel de ville où les cloches ont repris le titre de John Lennon " Give Peace a chance ". L'hôtel de Ville d'Oslo, qui possèdent 49 cloches, est réputé pour annoncer l’heure de manière insolite. La tour de l'horloge marque le passage du temps avec différents morceaux de musique à chaque heure. Doté de ces compositeurs classiques comme Edvard Grieg, Eric Satie et Vivaldi, ainsi que des hits les plus modernes tels que Imagine de John Lennon, ou Subwoofer Lullaby (Minecraft) ou encore Hedwig’s Theme (Harry Potter), le programme est parfois modifié pour refléter les événements actuels.

** Photo @Norvege-fr.com **

L'envol de cette colombe blanche ce 8 mai marque une nouvelle tradition à Oslo : tous les vendredis à 11 heures, le Centre Nobel de la Paix lâchera une colombe dans un message d'espoir que le monde avance vers une direction plus pacifique.

" Dans un monde qui semble dangereux et instable, la paix et l'espoir sont plus que jamais nécessaires, et la colombe blanche en est probablement le symbole le plus fort ", a déclaré Kjersti Fløgstad, directeur exécutif du Centre Nobel de la Paix. La première colombe a été lâchée ce 8 mai en présence du ministre norvégien de la culture et de l'égalité Abid Q. Raja.

" Cette année, alors que tout est différent, je pense que le Centre Nobel de la Paix a trouvé une belle façon de marquer le Jour de la Libération. Je suis heureux de contribuer à diffuser le message d'espoir et de paix ", a déclaré Abid Q. Raja.

Le Centre Nobel de la paix

Le Centre Nobel de la Paix situé au cœur de la capitale norvégienne vous propose une exposition annuelle sur le lauréat du Prix Nobel de la Paix et des expositions temporaires. Installé depuis 2005 dans un beau bâtiment historique appelé Vestbanen qui date de 1872, le Centre Nobel de la paix est un point de repère pour les habitants d'Oslo puisqu'il a servi de gare ferroviaire jusqu'à la fin de l'année 1988. L'architecte britannique David Adjaye a eu pour mission de transformer la gare en musée tout en conservant l'architecture d'origine. Il a pensé à un concept original en partant de couleurs : la dualité entre le rouge et le vert. Le feu tricolore que l'on retrouve dans les gares mais aussi le rouge qui correspond aux conflits, aux dangers et la couleur du sang ; et le vert est le symbole de l'espoir et de réconciliation dans certaines cultures. Comment une couleur peut nous influencer ? Le rouge nous réveille et le vert nous apaise.

Sa mission est de donner l'information sur le Prix Nobel de la Paix. Il a une position particulière dans le système Nobel puisqu'il ne figure pas sur le testament d'Alfred Nobel. Il ne reçoit donc pas d'argent de la fondation qui est basée en Suède. L'équipe du Centre Nobel de la Paix apprend la nomination du lauréat en même temps que le monde entier.

Qui était Alfred Nobel ?

A 17 ans, Alfred Nobel souhaitait devenir poète mais son père l'envoie faire des études de physique et de chimie à l'étranger. Nobel avait trois frères. Toute la famille a connu la pauvreté. Il a passé son enfance en Suède et a rejoint son père en Russie. Dans la famille Nobel, ils travaillent tous avec la nitroglycérine. La grande découverte d'Alfred Nobel est la dynamite. Il révolutionne l'Europe dans les projets de construction, c'est le début de sa fortune. Il passe la plupart de sa vie à Paris. Il va devenir l'un des hommes les plus riches au monde : 92 usines dans 20 pays différents. Inventeurs hors paire à la fin de sa vie, il est détenteur de 355 brevets. Il décède en 1896 dans sa villa en Italie, seul. Il a écrit son testament à Paris, on peut trouver son bureau au Cercle Norvégien de Paris. Dans la première partie de son testament, il s'assure que toute sa famille et amis vont recevoir une pension annuelle. Dans la seconde partie, il précise que tout doit être vendu pour créer un fond qui sera utilisé pour décerner 5 prix Nobel (physique, chimie, médecine, littérature) chaque année à Stockholm dont le prix Nobel de la Paix à Oslo. Il indiquera trois critères pour le Prix Nobel de la Paix : le désarmement, la fraternité et la paix. Les premiers prix ont été décernés 5 ans après son décès, le temps de vendre son patrimoine et de créer la fondation Nobel.

Source de l'information : Centre Nobel de la Paix
Article rédigé par : Laëtitia
Copyright photo : Norvege-fr.com

Cet article a été écrit exclusivement pour Norvege-fr.com. Vous êtes autorisé à le diffuser uniquement partiellement et sous réserve d'ajouter le lien vers cette publication.

Autres Articles "divers"

Vos commentaires